Belgique en guerre / Événements

Annexion des Cantons de l’Est

Auteur : Brüll Christoph (Institution : ULG)

Mai 1940

Par un décret du Führer du 18 mai 1940, le Reich annexe le territoire des trois cantons d’Eupen, Malmedy et Saint-Vith, cédés à la Belgique en 1920. En outre, un décret administratif du 29 mai 1940 conduit à l’annexion des ‘Dix Communes’ (au nord-est de la province de Liège ainsi qu’en province du Luxembourg) qui n’avaient jamais auparavant appartenues à l’Allemagne. Le territoire reçoit le nom officiel de ‘Eupen-Malmedy-Moresnet’.

702.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Der Vormarsch in Belgien. Flaggengeschmückte Strassen in St. Vith aus Anlass des Durchmarsches deutscher Truppen.12/5/1940 [Orbis]

Dans le Reich allemand

AEE-X 168-Nr Nr. 00044-0002.
Auteur : Lander
Institution : Archives de l'Etat à Eupen
Collection : collection du photographe Lander
Droits d'auteur : AEE
Légende d'origine : Non légendée

L’annexion signifie d’abord la mise au pas de la société et l’introduction du droit allemand dans la région. Comme avant 1920, elle est intégrée dans la régence d’Aix-la-Chapelle. Le 23 septembre 1941, un décret confère la nationalité allemande à la population (avec effet immédiat pour les habitants d’Eupen-Malmedy, ‘sur rétractation’ pour les habitants des ‘Dix Communes’).

Eric Miessen, Employé dans  l’administration nazie des Cantons de l’Est : « à Eupen, tous s'est passé comme à l'intérieur de l'Allemagne » (Jours de guerre, 25/01/1991, RTBF)

Conséquences pour l’après-guerre

Effectuée avant la fin des combats et sans le consentement du Parlement belge, l’annexion n’est pas reconnue juridiquement après 1945. Cette décision implique que la poursuite judiciaire de la collaboration y est menée sur la même base légale qu’à l’intérieur du pays; et ce, malgré la situation particulière de la région.

Le nombre de procès y est six fois supérieur au reste de la Belgique, le taux de condamnations quatre fois plus élevé. Le nombre important de peines correctionnelles (moins de 5 ans de prison) indique toutefois que les tribunaux ont, dans une certaine mesure, tenu compte de la spécificité de ce territoire.

Bibliographie

Lejeune, Carlo, Die Säuberung. Vol. 3 Band 3. Büllingen, ZVS-Edition Lexis Verlag, 2008.

Schärer, Martin R., Deutsche Annexionspolitik Im Westen: Die Wiedereingliederung Eupen-Malmedys Im Zweiten Weltkrieg, Frankfurt a.M./Berne, Peter Lang, 1978.

Wynants, Jacques, “Les Autorités belges et la situation des Cantons de l’Est 1940–1944” in Bulletin d’information Du Centre liégeois d’Histoire et d’Archéologie militaires 9, no. 1 (March 2004), 15–26.


Pour en savoir plus....

Enrolé de force  ZVS-1 Articles Enrôlés de force (Cantons de l’Est) Brüll Christoph
702.jpg Articles Désertions (Cantons de l’Est) Brüll Christoph