Belgique en guerre / Événements

Tuerie de Courcelles.

Thème - Collaboration

Auteur : Maerten Fabrice (Institution : CegeSoma)

Au matin du 18 août 1944, quinze hommes et quatre femmes sont assassinés à Courcelles, près de Charleroi. Ce drame clôture une après-midi et une nuit de terreur que huit autres victimes innocentes payent de leur vie. À l’origine de ce ‘bain de sang’, l’attentat meurtrier commis le 17 août contre le bourgmestre rexiste du Grand-Charleroi, Oswald Englebin, sa femme et son fils.

Une tuerie orchestrée par l’état-major de Rex

Parmi les 27 victimes de la tuerie, figurent plusieurs policiers et notables de la région. A la tête de leurs bourreaux, se retrouvent les principaux responsables de Rex, en particulier Victor Matthys et Louis Collard. Par cet acte sanguinaire, ils déclarent la guerre aux classes dirigeantes, accusées de complicité avec les auteurs des attentats toujours plus nombreux commis contre les collaborateurs.

164027.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : MATTHIJS Victor

Mme Monarque Delvaux, Fille de Raymond Delvaux (commissaire de police adjoint à Charleroi tué lors du massacre de Courcelles) : « on a entendu des coups sur la porte du bureau » (Jours de guerre, 30/08/1994, RTBF)

Cette répression est soutenue par l’administration civile allemande à la tête du pays depuis le 18 juillet 1944. Les représailles ‘officielles’ sont également sanglantes : le 24 août, vingt otages, choisis parmi des porteurs d’armes emprisonnés à Charleroi, sont exécutés.

A la poursuite des coupables

Les auteurs du meurtre d’Englebin et de ses proches, au nombre de cinq, n’ont jamais été identifiés. Plusieurs indices – notamment, un rapport clandestin rédigé juste après les faits – laissent, cependant, penser qu’il s’agit de résistants venus du Centre voisin. Par ailleurs, la justice belge parvient à identifier 97 rexistes sur un total présumé de 150 ayant participé à la tuerie. Sur les 80 capturés, 27 sont passés par les armes le 10 novembre 1947.

Bibliographie

Lemaire, Alfred, Le crime du 18 août ou les journées sanglantes des 17 et 18 août 1944 dans la région de Charleroi, Couillet, Maison d’éditions, 1948.


Pour en savoir plus...

283554 Articles Rex Conway Martin
276169.jpg Articles Violence Vrints Antoon