Belgique en guerre / Personnalités

Jean-Joseph, dit John Gilissen

Thème - Justice - Collaboration

Auteur : Campion Jonas (Institution : UCL-CHDJ)

Carrière

John Gilissen (1912-1988) est un juriste, historien, magistrat et professeur d’université belge. Avocat en 1935, professeur à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) en 1938, il est nommé substitut du procureur du Roi de Bruxelles la même année. Il est attaché au cabinet du ministre de la Défense à l'automne 1944 et devient substitut de l’auditeur général en 1945. Actif dans la définition de la politique pénale de la répression, il est également responsable du Service des enquêtes de la Défense nationale, organe chargé d'instruire les enquêtes administratives à charge des soldats et gendarmes, avant leur examen par les commissions épuratoires.

Analyste de la répression

Acteur de la répression de l'incivisme, Gilissen en est également un analyste. Il en publie dès 1951 – alors que celle-ci est toujours en cours –, dans la Revue de droit pénal et de criminologie, une étude statistique, qui bien qu'elle constitue un plaidoyer pro-domo pour une institution parfois contestée, fait toujours référence pour la qualité des données qu'elle regroupe.

Il mène ensuite l’essentiel de sa carrière au sein de la justice militaire, devenant notamment auditeur général en 1965. Il a publié de nombreuses études sur le droit et son histoire et la justice militaire. 

Bibliographie

Gilissen, John. “Etude Statistique Sur La Répression de l’incivisme.” Revue de Droit Pénal et de Criminologie 31, no. 5 (1951): 513–628.

Godding, Philippe. “John Gilissen.” Nouvelle Biographie Nationale. Bruxelles: Académie Royale des sciences, des lettres et des beaux-arts, 1997.

Vanderlinden, Jacques. “John Gilissen.” Journal of Legal History 10, no. 3 (1989): 263–64.


Pour en savoir plus...

163792.jpg Articles Auditorat militaire - répression Campion Jonas
rousseaux-chiffresrepression2.jpg Articles Répression des collaborations. Une évaluation chiffrée ? Campion Jonas - Rousseaux Xavier