Belgique en guerre / Personnalités

Karl Constantin Canaris

Thème - Justice

Auteur : Roden Dimitri (Institution : ERM)

L'Allemand Karl Constantin Canaris (1906-1983) est docteur en droit. En novembre 1940, l'occupant le place à la tête du Sicherheitspolizei-Sicherheitsdienst (Sipo-SD), le service de police en Belgique et dans le Nord de la France. Canaris, qui fait carrière dans les années trente au sein de la Geheime Staatspolizei (Gestapo), est le neveu de Wilhelm Canaris, chef de l'Abwehr, le service de renseignement de l'armée allemande.

Sous Constantin Canaris, le Sipo-SD cesse d'être un service de police subordonné aux militaires pour devenir un organe indépendant de maintien de l'ordre. En janvier 1941, Canaris part pour Königsberg, en Prusse orientale, où il travaille comme inspecteur du Sipo-SD et chef de la Gestapo locale. Début 1944, il retourne à Bruxelles pour y diriger une deuxième fois le Sipo-SD. Un tribunal militaire belge le condamne en 1951 à vingt ans de travaux forcés pour sa participation à la déportation, à la maltraitance et à l'exécution de prisonniers politiques belges. Il est libéré et expulsé en Allemagne en 1952. Canaris décède en 1983.

Bibliographie

Meinen, Insa. De Shoah in België. Antwerpen: De Bezige Bij, 2011.

Saerens, Lieven. De Jodenjagers van de Vlaamse SS. Gewone Vlamingen? Tielt: Lannoo, 2007.


Pour en savoir plus...

165130.jpg Articles Répression allemande Roden Dimitri
12715.jpg Articles Sipo-SD Roden Dimitri