Belgique en guerre / Personnalités

Pierre Hubermont

Auteur : Devillez Virginie

Un écrivain prolétarien

Pierre Hubermont (1903-1989, pseudonyme de Joseph Jumeau), fils de mineur devenu mandataire socialiste, intègre dès 1928 le journal Le Peuple. Il prend également part au mouvement belge des écrivains prolétariens. Son deuxième roman paru en 1930, Treize hommes dans la mine, connait un succès considérable. Prix du Hainaut en 1936, il se rapproche alors de Robert Poulet dont il subit l’influence.

12236.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Les journées culturelles wallonnes à Charleroi : les 11 et 13 septembre 1942. La cérémonie d'ouverture. La récetion à l'Hôtel de Ville de Charleroi : le discours de Mr. Hubermont, chef de la Communauté culturelle wallonne. A droite Mr. Teugels, Bourgmestre de Charleroi. [15/9/1942] [Frei gegeben durch zensur]

L’homme de fer de la CCW

Mobilisé en mai 1940, il rentre au pays en août et devient rédacteur du Nouveau Journal avec Poulet. Hubermont devient aussi président de la Communauté Culturelle Wallonne (CCW) lancée en avril 1941. Il dirige également sa revue Wallonie. En septembre 1941, la CCW organise un voyage en Allemagne avec quelques créateurs wallons dont Hubermont. Il prend ensuite la direction  de La Legia, un journal soutenu par la propagande allemande.

Arrêté et condamné à la Libération, Hubermont est libéré en novembre 1950.

Bibliographie

Devillez, Virginie. Le retour à l’ordre. Art et politique en Belgique. 1918-1945. Bruxelles: Labor- Dexia, 2003.

Aron, Paul. La littérature prolétarienne en Belgique francophone depuis 1900. Bruxelles: Labor, 1995.


Pour en savoir plus...

12260.jpg Articles Communauté culturelle wallonne Devillez Virginie