Belgien im Krieg / Artikel

Arrestation - justice allemande

Thema - Justiz

Verfasser : Roden Dimitri (Institution : ERM)

En territoire occupé, la police allemande peut effectuer des arrestations en guise de représailles, en vue de poursuites pénales ou, à partir de février 1941, en tant que mesure préventive destinée à protéger l'ordre public. Dans ces deux derniers cas, la police procède à une enquête approfondie afin de rassembler un maximum de preuves à charge d'un suspect et de retrouver la trace d'éventuels complices. Une enquête de ce type peut être déclenchée dans différentes circonstances : lorsqu'on a pris quelqu'un en flagrant délit, qu'on a fait par hasard une découverte lors d'un contrôle de routine, en profitant du tuyau d'un indic ou suite à des recherches qu'on a menées soi-même. L'occupant s'appuie parfois aussi sur les résultats de recherches des forces de maintien de l'ordre en Belgique ou dans le Nord de la France.

Les arrestations proprement dites se font à tout moment de la journée et s'accompagnent régulièrement d'actes de violence. 


Yvonne Soupart Paradis, Membre des Partisans armés :  « là, ils ont commencé à me schlaker » (Jours de guerre, 26/01/1993,RTBF)

Après un premier interrogatoire de la personne arrêtée par les policiers, ceux-ci transfèrent le suspect vers la prison la plus proche. Le régime auquel il est soumis est décidé au moment de son arrivée. Dans l'intérêt de l'enquête, la police peut lui refuser le droit de recevoir des visites ou du courrier. En cas de délits graves et de délits à caractère politique, le prévenu se retrouve bien souvent emprisonné dans une cellule d'isolement. Si les faits sont moins graves, on l'installe dans un cachot collectif où il attendra le prochain interrogatoire.

28176.jpg
Verfasser : doc. G. Buchet
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits Réservés
Legende des Ursprungs : Les otages de Verviers et Andrimont à la caserne de Verviers avant le départ pour la citadelle de Liège.

Bibliographie

Roden, Dimitri. « "In naam van het Duitse volk!” Het Duitse krijgsgerecht en de openbare orde in bezet België (1940-1944) ». Ph.D. Thesis, Universiteit Gent, 2015. 

Roden, Dimitri. « Van aanhouding tot strafuitvoering. De werking van het Duitse gerechtelijke apparaat in bezet België en Noord‑Frankrijk (1940-1944) ». Cahiers d’Histoire du Temps Présent/Bijdragen tot de Eigentijdse Geschiedenis 22 (2010): 113‑60.


Pour en savoir plus...

165130.jpg Artikel Deutsche Repression Roden Dimitri
12693.jpg Artikel Polices allemandes Debruyne Emmanuel
588778.jpg Artikel Instruction - justice allemande Roden Dimitri
bal_fraiteur-raskin-bertulot.jpg Artikel Procédure judiciaire - justice allemande Roden Dimitri