Belgien im Krieg / Artikel

Coeurs belges

Verfasser : Colignon Alain (Institution : CegeSoma)

Diffusé dans la région liégeoise à partir de novembre 1943, Cœurs belges, « Organe de ralliement des patriotes belges », a pour ambition d’exalter            « le sacrifice des Héros, soldats et civils », tombés sous les balles allemandes. Ce bulletin qui rappelle le patriotisme de la Grande Guerre est l’œuvre d’un seul homme seul, ou presque : Laurent Lombard (1900 – 1959), professeur à l’athénée de Herstal. Il est connu pour avoir été l’auteur d’une kyrielle d’ouvrages consacrés à la Grande Guerre largement diffusés en Belgique francophone.

Photos et lettres de condamnés à mort

Avec un tel parrainage, rien d’étonnant que Cœurs belges se focalise, au fil de ses 22 numéros connus, à chanter la gloire des martyrs de l’occupation nazie, allant jusqu’à publier, dans ses pages, photos et lettres de condamnés à mort. Lombard, qui savait se montrer féroce avec les « collaborateurs » diffuse sa prose essentiellement dans l’agglomération liégeoise, ainsi que dans la région de Stavelot, où il avait gardé des contacts.

En 1944, les tirages de Cœurs belges iront jusqu’à atteindre 2 000 à 2 500 exemplaires. Le journal survit à la libération. Son discours reste le même : ultra-patriotique. Il paraît jusqu’en 1951.

soma_bg107_1944-01-15_01_005-00001-coeurs-belges-1-5-1944.jpg
Institution : CegeSoma
Legende des Ursprungs : Coeurs belges, 15/1/1944

Bibliographie

Etienne JOSSE, Yannick HOSTIE, Dirk MARTIN, Jacques WYNANTS, Guide de la presse clandestine en Belgique, Bruxelles, CREHSGM, 1991.https://warpress.cegesoma.be/s...

Consultation complète en ligne: hhttps://warpress.cegesoma.be/fr/node/40922