Belgien im Krieg / Artikel

Corporation Nationale de l'Agriculture et de l'Alimentation (CNAA)

Thema - Kollaboration

Verfasser : Luyten Dirk (Institution : CegeSoma)

Le 27 août 1940 le secrétaire général du ministère de l'Agriculture et du Ravitaillement, Emile De Winter, crée un nouvel organisme parastatal afin d'organiser et de contrôler toute la chaîne alimentaire (production, distribution et transformation) et le rationnement des vivres. La CNAA se base sur le corporatisme et est une émanation de l'Ordre nouveau. Cependant, elle manque d’efficacité et de légitimité.

Economie alimentaire dirigée

Le dirigisme économique appliqué par la CNAA est une alternative au libéralisme. Les prix sont fixés, les agriculteurs reçoivent des quotas de production imposés et une planification des cultures réoriente la production agricole. L'objectif est d'assurer un niveau de ravitaillement minimum, malgré le blocus britannique qui coupe la Belgique de l'indispensable importation de vivres.

289102.jpg
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits Réservés
Legende des Ursprungs : Non légendée

Emile de Winter, Secrétaire général de l’agriculture et du ravitaillement : « les principes de la CNAA sont exactement les mêmes que ceux appliqués en Hollande » (Jours de guerre, 28/08/1992, RTBF)

Bureaucratie complexe

3884.jpg
Institution : CegeSoma
Sammlung : Sipho
Urheberrecht : CegeSoma
Legende des Ursprungs : "Sur toutes les routes dans la Flandre, la récolte des pommes de terre bat son plein. Il est exercé sur un route un contrôle sévère pour éviter que les quantités destinées au ravitaillement ne passent au marché noir. Un de ces postes de contrôle. Op al de wegen in Vlaanderen, is het uitdoen der aardappelen in volle gang. Op deze banen wordt een streng toezicht gehouden; om te voorkomen dat de hoeveelhenden bestemd voor de bevoorrading, op de Zwarte markt komen. Een dezer toezichtsposten. [10/7/1943] [Frei gegeben durch zensur]"

La CNAA est une bureaucratie vaste et complexe promulguant  des règlements à tour de bras. Pour les appliquer, elle crée de nouveaux organismes tels que le Service de Contrôle et la Garde Rurale. La CNAA ne réussit cependant pas à maintenir un niveau de ravitaillement minimum. Les rations sont réduites et la population ne reçoit presque jamais la nourriture à laquelle elle a droit, ce qui favorise l'essor du marché noir.

Ordre nouveau

Formellement la CNAA dépend du ministère de l'Agriculture et du Ravitaillement, mais c'est un organisme qui se veut autoritaire. L'affiliation est obligatoire, la CNAA a le pouvoir de dissoudre d'autres associations et son fonctionnement est basé sur le principe nazi du chef, ce qui donne naissance à une armée de petits et de grands chefs. Piet Meeuwissen, membre de la VNV, en est le grand patron. Aux niveaux inférieurs les dirigeants sont souvent des militants ou des membres des partis collaborateurs. Une propagande vigoureuse souligne le caractère d'Ordre nouveau. Les paysans, qui doivent livrer à bas prix, ne veulent rien savoir de cette corporation. Un procès contre un paysan wallon qui refuse de payer sa contribution et à qui le juge donne raison  parce que la CNAA est en conflit avec la Constitution, débouche sur la dite “première crise judiciaire”.

Bibliographie

Henau, Anne, and Mark Van den Wijngaert. België Op de Bon: Rantsoenering En Voedselvoorziening Onder Duitse Bezetting 1940-1944. Leuven: Acco, 1986.


Meer weten...

28431.jpg Artikel Marché noir Luyten Dirk
5825.jpg Artikel Verwaltungskollaboration Wouters Nico
100205.jpg Artikel Crises judiciaires Wouters Nico
275822.jpg Artikel Vol et maraudages - justice belge Rousseaux Xavier