Belgien im Krieg / Artikel

Gouvernement belge à Londres (Gouvernement de Londres)

Verfasser : Bernardo y Garcia Luis Angel (Institution : ULB/AGR)

En octobre 1940, le gouvernement belge reconstitué à Londres décide de poursuivre la guerre aux côtés de la Grande-Bretagne. La quête d’un statut d’allié belligérant à part entière et la préoccupation de voir son autorité reconnue au pays le conduisent à planifier rapidement les mesures exécutives à mettre en œuvre « dès la libération du premier village ». En matière de politique répressive, le Gouvernement de Londres sait tirer des enseignements de la première sortie de guerre. 

Une sortie de guerre bien préparée

La réflexion commence dès 1941 au sein d’une Commission pour l’Études des Problèmes d’Après-Guerre. Elle est approfondie en 1942 par un Comité d’Application consacré au ‘maintien de l’ordre’. Finalement, les mesures sont fixées à partir de 1943 au sein d’un Comité de Sécurité relevant directement du Premier ministre. Tous se montrent attentifs aux demandes de la ‘Belgique du dedans’ et à l’attitude des Alliés en la matière. Les lois pénales sont alourdies et les tribunaux militaires se voient confier la répression des collaborations avec l’ennemi. 

32532.jpg
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits réservés
Legende des Ursprungs : Londres (février 1942). De droite à gauche: Gutt, Spaak, Pierlot, De Vleeschauwer.

Une politique préventive

Prévoyant les débordements populaires et devant garantir la sécurité des armées alliées, le gouvernement décide l’internement administratif préventif de tous les ‘inciviques’ avérés ou présumés. En 1943, la coordination des mesures répressives pendant la ‘phase militaire’ est confiée à un magistrat évadé de Belgique, Walter Ganshof van der Meersch. Il exerce la nouvelle fonction de Haut-Commissaire à la Sécurité de l’État. Parallèlement à la procédure judiciaire, le Gouvernement de Londres prépare aussi l’épuration à tous les niveaux de pouvoir; personnel administratif et politique y compris.

Bibliographie

Bellefroid, Diane de. “La Commission Pour l’étude Des Problèmes d’Après-Guerre.” In Jours de Londres, 349–79. Bruxelles: Crédit communal de Belgique, 2000.

Bernardo y Garcia, Luis Angel. Inventaire Des Archives Des Cabinets Du Premier Ministre Hubert Pierlot à Londres : 1928-1944 (Principalement 1940-1944). Vol. 492. Bruxelles: Archives générales du royaume, 2010.

Gotovitch, José. “Gouvernement de Londres.” Edited by Paul Aron and José Gotovitch. Dictionnaire de La Seconde Guerre Mondiale En Belgique. Bruxelles: André Versaille, 2008.

Huyse, Luc, and Steven Dhondt. La Répression Des Collaborations 1942-1952 : Un Passé Toujours Présent. Bruxelles: CRISP, 1993.


Pour en savoir plus...

524278.jpg Artikel Législation sur la répression de la collaboration van Haecke Lawrence