Belgien im Krieg / Artikel

Gouvernement flamand en exil (Vlaamse Landsleiding)

Thema - Kollaboration

Verfasser : De Wever Bruno (Institution : UGent)

Gouvernement embryonnaire en exil de collaborateurs flamands en Allemagne (septembre 1944-mai 1945).

Rijksgouw Vlaanderen

Quand Hitler donne l'ordre, le 12 juin 1944, d'annexer la Flandre au Reich allemand en tant que province (Rijksgouw), il nomme Jef Van de Wiele, chef de la Duits-Vlaamse Arbeidsgemeenschap (DeVlag) au poste de chef du peuple flamand (Vlaamse Landsleider). Après la libération de la Belgique, Van de Wiele institue en Allemagne le gouvernement flamand en exil dont les membres sont favorables à l'idéal pangermanique. Ce gouvernement organise l'accueil de milliers de collaborateurs flamands qui se sont réfugiés en Allemagne avec leur famille.

19146.jpg
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits Réservés
Legende des Ursprungs : Non légendée

Le recrutement de soldats pour libérer la Flandre

Le gouvernement flamand en exil recrute des milliers de soldats pour la Waffen-SS Division Langemarck, une unité flamande. Fin 1944, les autorités allemandes nomment Van de Wiele 'Chef du comité flamand de libération (Leider van het Vlaamse Bevrijdingscomité)'. L'échec de l'offensive des Ardennes rend cependant tout retour impossible. Le gouvernement flamand en exil rejoint la Division Langemarck qui est envoyée se battre contre l'Armée rouge.

Après la guerre, les membres du gouvernement flamand en exil sont condamnés pour collaboration.

Bibliographie

Meyers, Willem Clemens. “De Vlaamse Landsleiding. Een Emigrantenregering in Duitsland Na September 1944.” Bijdragen Tot de Geschiedenis van de Tweede Wereldoorlog 4 (1972): 29–86.

Van Causenbroeck, Bernard. “Vlaamse Landsleiding.” In Nieuwe Encyclopedie van de Vlaamse Beweging, 3414–15. Tielt: Lannoo, 1998.

Pour en savoir plus...

293037.jpg Artikel Exil des collaborateurs Campion Jonas