Belgien im Krieg / Artikel

Verbond van Dietsche Nationaal Solidaristen (Verdinaso)

Thema - Kollaboration

Verfasser : De Wever Bruno (Institution : UGent)

Organisation politique fasciste active en Belgique et aux Pays-Bas (1933-1941).

Joris Van Severen

Joris Van Severen, un homme politique nationaliste flamand, fonde le Verdinaso en 1931. Il  cherche à orienter l'aile radicale du mouvement flamand dans une direction, à la fois, fasciste (« national-solidariste ») et pannéerlandaise (d'où l'adjectif « diets », thiois). L'organisation se compose principalement d'une milice. Elle ne participe pas aux élections. Elle est antibelge jusqu'en 1934, lorsqu'elle accepte l'existence de l’État belge en tant que partie des États-Unis des Pays-Bas. Le Verdinaso met sur pied, sans guère de succès, diverses activités en Belgique francophone et aux Pays-Bas.

41527
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits Réservés
Legende des Ursprungs : Vijfde dinaso-landdag, Brugge 9 augustus 1936 (?)

Neutre, derrière le Roi

73291
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits Réservés
Legende des Ursprungs : Non légendée

Le parti est favorable à la politique de neutralité belge et affiche clairement, à la veille de l'Occupation, ses convictions royalistes. Van Severen est pourtant arrêté comme suspect par les autorités belges et déporté en France ; il y est exécuté le 20 mai 1940 par des militaires français.

Pendant l'Occupation

Après le décès de son chef, le Verdinaso nourrit l'illusion de devenir un acteur important au sein d'un mouvement de soutien au roi Léopold III. Mais son aile radicale entend jouer un rôle en tant que mouvement de collaboration explicitement national-socialiste. En mai 1941, l'occupant contraint le Verdinaso à s'intégrer au Vlaams Nationaal Verbond (VNV). L'organisation implose : certains de ses membres adhèrent au VNV, d'autres à la SS flamande ou à des organisations militaires et policières de la collaboration; d'autres encore rejoignent la résistance royaliste. Plusieurs adoptent une attitude attentiste.

Bibliographie

Creve, Jan. Recht En Trouw : De Geschiedenis van Het Verdinaso En Zijn Milities. Antwerpen: Soethoudt, 1987.

Van Landschoot, Romain. “Verbond van Dietsche Nationaal Solidaristen.” In Nieuwe Encyclopedie van de Vlaamse Beweging, 3192–3204. Tielt: Lannoo, 1998.

De Wever, Bruno. Greep Naar de Macht: Vlaams-Nationalisme En Nieuwe Orde: Het VNV, 1933-1945. Tielt - Gent: Lannoo - Perspectief, 1994.


Pour en savoir plus...

260608.jpg Artikel Vlaams Nationaal Verbond (VNV) De Wever Bruno
33400.jpg Artikel Politische Kollaboration De Wever Bruno