Belgien im Krieg / Ereignisse

Une forte augmentation des sabotages.

Thema - Widerstand

Verfasser : Colignon Alain (Institution : CegeSoma)

Londres déclenche par message convenu  à destination de l’ « AS » et du « Groupe G » (« Le roi Salomon a mis ses gros sabots ») une vague de sabotages ciblée sur les voies ferroviaires et les axes routiers. Seront surtout affectées, dans un premier temps, l’ Entre-Sambre-et-Meuse ainsi que l’Ardenne ; la Flandre est moins touchée. Entre le 1er juin et la fin août, le seul « Groupe G » se flattera d’avoir accompli au total 493 actions dirigées surtout contre les chemins de fer, les aiguillages,les ponts ferroviaires, infligeant aux trains ennemis traversant la Belgique vers la Normandie des retards de 36 à 48 heures.  Quant aux attentats contre les personnes soupçonnées de collaboration, qui allaient crescendo depuis la fin de l’hiver, ils  atteignent des sommets. Et ils entraînent consécutivement  une nouvelle vague de représailles et d’exécutions d’otages par l’ennemi. Ainsi, ce même jour, un officier allemand ayant été abattu à Ecaussines, la Kreiskommandantur de Mons ordonne l’arrestation de 96 otages.