Belgien im Krieg / Persönlichkeiten

Josef Grohe

Thema - Justiz

Verfasser : Roden Dimitri (Institution : ERM)

Un nazi de la première heure

Josef Grohé naît le 6 novembre 1902 à Gemünden im Hunsrück (Rhénanie-Westphalie). Il est le fils d'un petit commerçant. Jeune homme, il adhère au Deutschvölkischer Schutz- und Trutzbund, une organisation nationaliste à caractère expressément antisémite. En 1921, il passe au NSDAP et est de ceux qui créent à Cologne la section locale du parti. Membre du parti nazi, Grohé fait une carrière fulgurante : en 1931, il devient Gauleiter de Cologne-Aix-la-Chapelle, l'année suivante il siège comme député au parlement allemand et au conseil d’État de Prusse. Sa carrière connaît un point culminant en juillet 1944 quand Hitler le charge de diriger l'administration civile pour les territoires occupés de la Belgique et du Nord de la France, qu'il vient de mettre sur pied.

31962.jpg
Institution : CegeSoma
Sammlung : Sipho
Urheberrecht : CegeSoma
Legende des Ursprungs : "Une administration civile remplace l'administration en Belgique et le Nord de la France à la tête de laquelle se trouve le Commissaire du Reich Grohé. Le Colonel - Général von Falkenhausen a transmis les pouvoirs militaires au Général d'Infanterie Grase. Een rijkskommissaris benoemd voor België. Op 18 juli werd voor België en Noord-Frankrijk Gauleiter Grohé tot Rijkskommisaris benoemd voor Burgerlijke aangelegenheden en Generaal Grase voor militaire zaken. [20/7/1944] [Frei gegeben durch zensur]"

Commissaire du Reich dans les territoires occupés de la Belgique et du Nord de la France

31969.jpg
Institution : CegeSoma
Sammlung : Sipho
Urheberrecht : CegeSoma
Legende des Ursprungs : "Une administration civile remplace l'administration en Belgique et le Nord de la France à la tête de laquelle se trouve le Commissaire du Reich Grohé. Le Colonel - Général von Falkenhausen a transmis les pouvoirs militaires au Général d'Infanterie Grase. Een rijkskommissaris benoemd voor België. Op 18 juli werd voor België en Noord-Frankrijk Gauleiter Grohé tot Rijkskommisaris benoemd voor Burgerlijke aangelegenheden en Generaal Grase voor militaire zaken. [20/7/1944] [Frei gegeben durch zensur]"

Après le 18 juillet 1944, Grohé est à la tête, avec le titre de commissaire du Reich, d'un territoire où la résistance à l'occupant est en plein essor et où la police allemande ne réussit pas à contrôler la situation. Grohé a pour mission de rompre avec la politique de répression de son prédécesseur, le général von Falkenhausen, jugée trop laxiste. Pourtant, il n'y a guère de changement radical : vu la progression des alliés, Grohé procède début septembre 1944 à la dissolution de son administration civile et s'enfuit de Bruxelles.

Après la Libération

Après son départ de Bruxelles, l'ancien commissaire du Reich aide à organiser la défense d'Aix-la-Chapelle. Peu avant l'arrivée des troupes américaines, il plonge dans la clandestinité à Holzhausen (Hesse) où il travaille comme ouvrier agricole jusqu'à ce que les Britanniques l'arrêtent en 1946 et l'extradent vers la Belgique. Pourtant, contrairement à d'autres responsables allemands comme von Falkenhausen, Grohé ne comparaîtra jamais devant un conseil de guerre belge. En 1949, la Belgique l'extrade à son tour vers la République fédérale allemande. L'année suivante, le juge de Bielefeld le condamne à quatre ans et demi de réclusion en tant que membre éminent du parti nazi.

Après la guerre, Grohé travaille comme représentant de commerce pour l'industrie allemande du jouet. Il décède le 27 décembre 1987, âgé de 85 ans, à Cologne. Il reste fidèle à l'idéologie nazie jusqu'à la fin de ses jours.

Bibliographie

Roden, Dimitri. “"In Naam van Het Duitse Volk!” Het Duitse Krijgsgerecht En de Openbare Orde in Bezet België (1940-1944).” Ph.D. Thesis, Universiteit Gent, 2015.


Pour en savoir plus...

31960.jpg Artikel Administration civile allemande (Zivilverwaltung) Roden Dimitri
165130.jpg Artikel Deutsche Repression Roden Dimitri
165131.jpg Artikel Deutsche Militärverwaltung Roden Dimitri