Belgien im Krieg / Ereignisse

Création du réseau « Socrate ».

Thema - Widerstand

Verfasser : Colignon Alain (Institution : CegeSoma)

Suite aux missions Claudius-Tybalt et à leurs contrecoups sur le terrain, un nouvel organisme d’aide aux réfractaires du Travail obligatoire voit le jour à l’initiative de Raymond Scheyven, directeur de la Banque Allard. Il s’agit du réseau « Socrate ». Celui-ci ne démarre vraiment qu’en novembre 1943, lorsqu’une vague d’arrestations désorganise l’aide aux réfractaires du « FI ». En faisant jouer ses contacts et notamment l’ « Aide aux Travailleurs à l’Etranger » relevant de la Jeunesse ouvrière chrétienne, Scheyven, assisté de son oncle le banquier Albert-Edouard Janssen,   parvient à jeter les bases d’une véritable structure nationale dotée de délégués provinciaux appartenant aux trois familles politiques traditionnelles. Les démocrates-chrétiens y sont bien représentés. Coupant l’herbe  sous le pied du « FI »,  « Socrate » connaît son plein rendement d’avril à août 1944, ses 1481 agents distributeurs acheminent, en l’espace de cinq mois, près de 100 millions de francs à quelque 44.000 réfractaires.