Filtres
Belgien im Krieg

Ereignisse

522890 18-10-1907 La Convention de La Haye Principal traité international qui règle, pendant la Seconde Guerre mondiale, les droits et devoirs d'un occupant. Mehr...
620695.jpg 11-11-1918 La Première Guerre mondiale Mehr...
01-10-1930 Léon Degrelle devient directeur des éditions Rex, liées à l’Association Catholique de la Jeunesse belge
06-10-1931 Fondation du Verbond van Dietsche Nationaal-Solidaristen (Verdinaso) par Joris van Severen. Formation ouvertement fasciste, à caractère paramilitaire accentué. Antibelge et "grande-néerlandaise".
08-10-1933 Naissance du Vlaamsch Nationaal Verbond (VNV,) regroupement de nationalistes flamands sous la direction de Staf De Clercq
35311.jpg 24-05-1936 Le tournant des élections de 1936 Mehr...
24-05-1936 Elections législatives générales
274117-election-degrelle-van-zeeland.jpg 11-04-1937 Election législative partielle à Bruxelles . Léon Degrelle est lourdement battu par le Premier ministre Paul Van Zeeland (75,8%). Il ne recueille que 19% des suffrages.
02-04-1939 Elections législatives générales
35317.jpg 02-04-1939 Elections législatives Mehr...
01-09-1939 Invasion, sans déclaration de guerre préalable, de la Pologne par l’Allemagne nazie.
Walthère Dewé 03-09-1939 Une "résistance" avant la lettre Mehr...
34358-armAe-belge-1939-1940.jpg 03-09-1939 Les puissances garantes de la Pologne, Grande-Bretagne et France, déclarent la guerre au Reich allemand.
10-05-1940 Invasion de la Belgique, des Pays-Bas et du Grand-Duché de Luxembourg par le IIIème Reich. Les armées franco-britanniques, garantes de l'indépendance belge, pénètrent sur le territoire de la Belgique.
919.jpg 10-05-1940 Abandon de poste Mehr...
716.jpg 10-05-1940 Invasion allemande et la justice belge Le vendredi 10 mai 1940, l'Allemagne envahit la Belgique dans les premières heures de la matinée. La panique s'empare du pays : la population a encore bien en mémoire les atrocités d'août 1914. Nombre de citoyens s'enfuient. Mehr...
ceges-aa-629-i-arrAtA-loi-10-mai-1940 10-05-1940 L'arrêté-loi du 10 mai 1940 Arrêté-loi voté hâtivement le jour même de l'invasion allemande, qui constitue un fondement important du pouvoir détenu par les secrétaires généraux. Mehr...
524036 10-05-1940 Les arrestations de mai 1940 Lors de l'invasion allemande de mai 1940, les autorités belges arrêtent quelque 6.000 à 8.000 suspects. Il s'agit notamment de communistes, de national-socialistes, de rexistes et de nationalistes flamands. Mais on arrête surtout des étrangers. La plupart d'entre eux viennent d'Allemagne et d'Europe de l'Est. Ce sont souvent des réfugiés juifs et antifascistes. Mehr...
17-05-1940 Occupation de Bruxelles par les Allemands.
18-05-1940 Les Cantons de l’Est sont annexés au IIIe Reich
AEE-X 168-Nr Nr. 00044-0002. 18-05-1940 Annexion der Ostkantone Mehr...
25-05-1940 Rupture de Wijnendaele entre le Gouvernement Pierlot et le roi Léopold, ce dernier refusant de suivre ses ministres en France. Il reste en Belgique pour « partager le sort de ses soldats »... et sauver ce qui peut l'être.
28-05-1940 Capitulation inconditionnelle de l’armée belge. Le roi Léopold, « prisonnier de guerre » est assigné à résidence au château de Laeken. Le Gouvernement Pierlot décide de poursuivre la lutte aux côtés des Alliés.
31-05-1940 La Belgique devient, avec les départements du Nord et du Pas-de-Calais, le siège d’un Gouvernement militaire spécifique, avec le général Alexander von Falkenhausen comme "Militärbefehlshaber für Belgien und Nordfrankreich" et le général Eggert Reeder comme "Militärverwaltungschef".
10-06-1940 L’Italie fasciste de Mussolini, jusque-là non belligérante, déclare la guerre à la France et à la Grande-Bretagne.
ceges-aa-1194-94-protocole-12-juin 12-06-1940 Le protocole du 12 juin 1940 Importante convention conclue entre les secrétaires généraux et l'administration militaire allemande au début de l'Occupation. Elle constitue un fondement essentiel pour la politique de collaboration administrative. Mehr...
12-06-1940 Conclusion d’un « modus vivendi » entre l’Administration militaire allemande et le Comité des Secrétaires Généraux, responsable de la haute administration. Dans son ombre fonctionne également le « Comité Galopin », regroupant les principaux représentants des consortiums bancaires du pays. Tous décident de pratiquer une « politique de présence » ou « de moindre mal ».
919.jpg 21-06-1940 L'été 1940 Mehr...
22-06-1940 Signature de l'Armistice franco-allemand. Trois jours plus tard, suspension des hostilités à l'Ouest, entre la France et les puissances de l'axe.
211400.jpg 28-06-1940 Manifeste d'Henri De Man Mehr...
10-07-1940 A Vichy, le maréchal Pétain obtient de l’Assemblée nationale les pleins pouvoirs. C’est le début de l’ « Etat français », régime autoritaire, clérical et para-fasciste.
14-07-1940 Directive de base d'Adolf Hitler concernant la Belgique: favoriser autant que possible les Flamands, aucune faveur pour les Wallons.
24-10-1940 Pierlot (Premier ministre ) et Spaak (ministre des Affaires étrangères) parviennent à rejoindre à Londres les ministres Gutt et De Vleeschouwer qui s’y trouvaient déjà.
28-10-1940 Ordonnance allemande définissant les critères de judéité, obligeant l’enregistrement des Juifs auprès des autorités locales belges (constitution d'un registre juif). Cette ordonnance interdit également le retour des Juifs ayant fui la Belgique en mai 1940. Enfin, elle leur interdit l’exercice de la fonction publique.
164012 19-11-1940 La rencontre de Berchtesgaden Lors de la défaite de 1940, Léopold III refuse de suivre le gouvernement à l'étranger. Il veut partager le sort de la population belge en tant que prisonnier de guerre. Soucieux d'améliorer la situation du peuple et de discuter de la position de la Belgique au sein du Troisième Reich, Léopold rencontre Hitler à Berchtesgaden le 19 novembre 1940. L'entretien est tendu, plutôt exploratoire, et porte sur la position des Belges et l'indépendance de la Belgique après une paix éventuelle. Il n'y a pas de véritable négociation. Mehr...
22-11-1940 Création de l'Union des Travailleurs manuels et intellectuels (UTMI), un syndicat unique.
02-01-1941 A Liège, Degrelle, chef du Mouvement rexiste, s'engage dans la voie de la collaboration totale avec l'Allemagne nazie au cri remarqué de « Heil Hitler » !
01-04-1941 Naissance de la Communauté culturelle wallonne (CCW).
30427.jpg 07-04-1941 L'ordonnance contre le vieillissement Mehr...
14-04-1941 "Pâques anversoises": violentes manifestations antisémites à Anvers.
10-05-1941 Accord Rex-VNV. Les deux formations deviennent le parti unique chacun dans sa région.
22-06-1941 Rupture du pacte germano-soviétique avec le déclenchement de l’ « Opération Barbarossa ». L’Allemagne nazie envahit l’Union soviétique. Ce même jour, la Sipo-SD met en branle l’opération Sonnewende, « Solstice d’été », procédant à l’arrestation de plusieurs centaines de militants communistes et socialistes de gauche, souvent impliqués dans la grève du mois précédent. A Bruxelles, 54 membres du PCB sont appréhendés, mais la direction nationale échappe globalement à la vague d’arrestations. A Liège se retrouvent toutefois derrière les barreaux Jean Terfve, Julien Lahaut, Paul Renotte…Au total, « Solstice d’été » se traduit par 419 internements.
22-06-1941 Invasion de l’URSS par l’Allemagne ( « Opération Barbarossa » ) et début de la "guerre à l’Est". Les armées soviétiques sont refoulées jusqu’aux portes de Léningrad et de Moscou, tandis que se déroulent d’horribles massacres de populations civiles. Le judéocide, par balles, commence véritablement.
07-07-1941 Suite au déclenchement de la guerre à l’Est, création de deux corps de volontaires pour mener une croisade antibolchévique, la Legioen Vlaanderen et la Légion Belge Wallonie. Léon Degrelle s’y engage…
21-07-1941 Echauffourées à Bruges, à l’occasion de la fête nationale, entre plusieurs dizaines de jeunes gens rameutés par le Parti National/Nationale Partij et des partisans du VNV. Une réaction vigoureuse des Allemands ne tardera pas à suivre.
25-07-1941 Arrestation de plusieurs dizaines de membres du Parti National, dont la direction est décapitée. Plusieurs d’entre eux, convaincus d’espionnage au profit de l’Angleterre seront condamnés à mort ou à des peines de prison outre-Rhin.
271430-lAgion-nationale-1941.jpg 10-08-1941 Interdiction par les Allemands de la Légion nationale, mouvement de tendance fasciste mais hostile à la collaboration dirigé par l’avocat Paul Hoornaert. Malgré son passé « Ordre nouveau », celui-ci , animé par une vieille germanophobie, orientait sa formation dans une direction antiallemande et s’était rapproché en juin des milieux proches de la future « Légion belge », leur offrant des centaines d’armes accumulées depuis l’été précédent dans des dépôts clandestins.
11-08-1941 Attentat commis contre l’industriel Louis Schnock de Leuze-en-Hainaut, convaincu de collaboration avec l’ennemi. Il y laisse la vie. Il s’agit du premier « collaborateur » exécuté par la résistance. La police allemande soupçonne les communistes : en fait, les véritables responsables appartiennent à la « Phalange blanche ».
Andrée de Jongh 18-08-1941 Le premier convoi de la ligne d’évasion mise en place au printemps 1941 par Andrée De Jongh (« Petit Cyclone ») et le technicien-radio Arnold Deppe quitte Bruxelles avec des militaires britanniques évadés. A Anglet, près de Bayonne, le convoi en question est relayé par un couple de Belges, les De Greef. De là, les « colis » passent les Pyrénées et sont réceptionnés à San Sebastian puis acheminés à Bilbao auprès du consulat britannique. En fait, le « groupe Dédée » ou « ligne Comète » est à peu près la seule ligne d’évasion qui dispose, de Belgique en Espagne, d’une infrastructure complète pour exfiltrer des nationaux ou des soldats alliés désireux de rejoindre la Grande-Bretagne. L’organisation finit par compter près de 2.000 collaborateurs. Nombre de femmes y jouent un rôle important, souvent comme accompagnatrices. On y trouve aussi pas mal de membres de l’aristocratie. Au total, entre août 1941 et juin 1944, « Comète » aidera environ 700 militaires alliés, dont 288 pilotes à effectuer tout ou partie du trajet Belgique-Espagne. Jusqu’à son arrestation en janvier 1943, Andrée De Jonghe traversera les Pyrénées à 35 reprises. Mais les pertes seront lourdes : pas moins de 800 de ses quelque 2.000 membres seront arrêtés-et 155 d’entre eux trouveront la mort.
01-09-1941 Création d'un Commissariat aux grandes agglomérations.
13-09-1941 Premier congrès clandestin des centrales bruxelloise et wallonnes du mouvement socialiste clandestin dans une auberge de jeunesse de Burnot-Rivière (prov. de Namur). Une trentaine de délégués, dont des Français, sont présents. Il est décidé, contrairement aux communistes, de ne pas engager la famille socialiste en tant que telle dans la lutte armée, mais de ne pas empêcher les affiliés d’opter pour ce choix à titre personnel.
17-09-1941 Nouvel attentat, réussi, de la « Phalange blanche » qui entraîne cette fois la mort du notaire Paul Gérard, chef de cercle de Rex-Tournai. Le même jour, la même organisation s’en prend à l’industriel rexiste Omer Pieters, de Tournai, le manque mais tue dans l’échauffourée deux agents de la Sipo-SD !
17-09-1941 Premier attentat politique commis contre un collaborateur et ayant entraîné mort d'homme.
271430-lAgion-nationale-1941.jpg 23-09-1941 Environ 200 membres de la Légion nationale, dont Paul Hoornaert, sont appréhendés par les Allemands à travers le pays car soupçonnés d’activités subversives. Cette action est également un signal d’avertissement à l’intention des milieux « nationaux » et supposément d’« ordre » : nul ne sera à l’abri de la rigueur allemande ! Hoornaert et pas mal d’ex-légionnaires seront relâchés un peu plus tard, mais ils restent sous surveillance.
275715-attentat-contre-les-locaux-de-rex.jpg 01-10-1941 Premier attentat communiste occasionnant mort d’homme : l’explosion d’un colis piégé à la Centrale rexiste de la rue de Laeken, à Bruxelles, cause la mort d’un militant de Rex, Jean-Joseph Oedekerken.
08-10-1941 Début du démantèlement de la « Phalange blanche », par l’arrestation d’un de ses responsables, Paul Houbar. Les suites de l’enquête entraîneront le mois suivant la disparition complète de la Phalange blanche, et le suicide de son second chef, Robert Lelong (24 novembre 1941).
32156-fernand-kerkhofs.jpg 21-10-1941 Descente massive des polices nazies à la banque de Bruxelles. Kerkhofs et Moens, responsables de « Zéro », échappent de justesse à l’arrestation mais doivent s’exfiltrer en catastrophe vers Londres. Il en va de même un peu plus tard, en décembre, par les chefs de « Luc-Marc » : directement menacés, Henri Bernard (15 décembre 1941) puis Georges Leclercq et André Cauvin (27 janvier 1942) sont contraints de quitter la Belgique pour se replier en Grande-Bretagne, cédant la direction de « Luc-Marc » à Pierre Depreter. Fin 1941, deux des principaux services de renseignements de Belgique se retrouvent pratiquement sur la touche. Ils mettront des mois avant de pouvoir reprendre une activité d’envergure.
25-10-1941 Première exécution pour « terrorisme » par les Allemands d’un militant communiste, Emile Foucart. Moins de deux mois plus tard, le député communiste Georges Cordier meurt, probablement des suites de tortures à la prison de Mons.
38652-ulb.jpg 25-11-1941 Fermeture de l’Université de Bruxelles.
96212 07-12-1941 Décret Nacht und Nebel L'invasion de l'Union soviétique (22 juin 1941) entraîne, en Europe occidentale, une recrudescence des actions de résistance. Aux yeux d'Hitler, il est manifeste que les procédures judiciaires existantes ne suffisent plus au maintien de l'ordre public. Ce n'est pas seulement la durée de l'instruction qui exaspère le Führer ; il doute de l'effet dissuasif des jugements qui sont prononcés. Le 7 décembre 1941, le chef des forces armées allemandes, le maréchal Keitel, promulgue sur instruction d'Hitler le décret Nacht und Nebel (décret NN). Mehr...
28-12-1941 Exécution de cinq premiers otages par les nazis. Tous sont résistants dont trois communistes.
20-01-1942 La « Conférence de Wannsee » détermine la mise en application et impulse la mise à mort industrielle des populations juives sur l’ensemble des territoires occupés d’Europe.
06-03-1942 Instauration du travail obligatoire en Belgique.
27-05-1942 Imposition par ordonnance de port de l’étoile jaune aux Juifs.
Etoiles de David non découpées 27-05-1942 Etoile de David Mehr...
22-07-1942 Premières arrestations de Juifs (étrangers) et départ des premiers transports vers Auschwitz à partir du 4 août.
06-10-1942 Instauration du travail obligatoire en Allemagne.
25-10-1942 Victoire des Britanniques contre les forces de l’Axe à El-Alamein (Egypte).
4779.jpg 06-10-1942 Zwangsarbeit Mehr...
27-11-1942 Premières exécutions d'otages par l'occupant suite aux attentats commis contre les collaborateurs.
17-12-1942 Le gouvernement de Londres prend un arrêté-loi renforçant les sanctions de la collaboration politique.
18-01-1943 Degrelle brûle ses derniers vaisseaux et proclame au Palais des Sports de Bruxelles la "germanité des Wallons", ce qui semble annoncer la fin de la Belgique et l’intégration de ses populations dans un grand Reich germanique.
25-07-1943 Eviction du dictateur italien Mussolini et écroulement du régime fasciste. L’Italie capituler sans condition le 8 septembre 1943. Le nord et le centre seront occupés par les Allemands, qui mettront en place le régime « nazi-fasciste » de la République sociale italienne.
kb_jb838_1944-02-01_01-00001lesoir-assassinatbovesse 01-02-1944 L’assassinat de François Bovesse Personnalité libérale et militant wallon, François Bovesse (1890-1944) est gouverneur de la province de Namur en 1940. Avant la guerre déjà, il est la cible des caricaturistes rexistes. Pendant la guerre, les milieux de la collaboration continuent de s’en prendre à lui. Mehr...
28-02-1944 Assassinat d'Alexandre Galopin, directeur de la Société générale.
09-04-1944 Libération de Charleroi Le 4 septembre, en matinée, Charleroi se libérera à peu près seule par une mobilisation des divers mouvements de résistance
01-06-1944 L’ « Armée de Belgique » change de dénomination pour devenir l’ «Armée Secrète». Sous les ordres du général Jules Pire, sa mission, définie depuis des mois, reste la même : préparer progressivement l’insurrection nationale avec ses éléments peu ou prou armés et pourvus d’un semblant d’uniforme (des salopettes grises) dès que la BBC en donnera le signal à partir de différents messages spécifiques.
01-06-1944 La BBC lance d’ailleurs la locution-code de préalerte, « Message pour la petite Berthe : la frondaison des arbres vous cache le vieux moulin».
06-06-1944 Débarquement allié de Normandie. Les Allemands emmènent Léopold III et sa famille en Allemagne.
22-06-1944 Offensive finale des Soviétiques pour libérer leurs territoires ( « Opération Bagration » ), et repli général allemand à l’Est.
13-07-1944 Instauration d'une "Zivilverwaltung" avec prise de contrôle du Parti nazi et intensification de la répression tous azimuts.
01-08-1944 Attentats à Bruxelles De nouveaux attentats contre l’occupant et des collaborateurs à Bruxelles suscitent une nouvelle vague d’exécutions d’otages : cette fois pas moins de trente ! D’autres suivront à Bruxelles (23 août : 15 exécutions), à Gand (23 août : 15 fusillés), à Gosselies (24 août : 20 exécutions)…
11-08-1944 Violence à Meensel-Kiezegem La Sipo-SD et des membres du Veiligheidskorps de la DeVlag « épurent » le petit village de Meensel-Kiezegem, où on avait abattu un peu avant un collaborateur ; 89 habitants seront arrêtés et 63 mourront en déportation.
16-08-1944 Mission Noah « Mission Noah » : arrivée du premier groupe de parachutistes SAS du lieutenant Renkin en Ardenne belge, et prise de contact avec l’Armée Secrète afin d’activer les opérations de guérilla. D’autres groupes suivront (29 août, 1er septembre,…), dont celui du capitaine Blondeel…
17-08-1944 Tuerie de Courcelles « Tuerie de Courcelles »: 27 personnes-généralement des notabilités de la région de Charleroi, dont le curé-doyen- seront abattues par des miliciens rexistes pour venger la mort du bourgmestre du Grand-Charleroi. Dans la foulée, les nazis exécuteront également peu après une vingtaine d’otages.
17-08-1944 Assassinat du Bourgmestre de Charleroi Le bourgmestre du Grand-Charleroi, sa femme et son fils sont abattus par la résistance. Victor Matthijs, Chef ad interim de Rex, mobilise ses services de sécurité (une bonne centaine d’hommes) pour orchestrer des représailles sanglantes.
18-08-1944 Reprise de la guerre aérienne. L’ U.S.A.F. vise cette fois les ponts ferroviaires sur la Meuse entre Yvoir et Maastricht afin de contrarier au maximum l’acheminement de renforts allemands sur le front occidental, en train de s’effondrer. Nombreuses victimes civiles à Huy (80 morts) ainsi qu’à Namur (+ de 300 tués) et gros dégâts matériels. Ce même jour, Hitler donne un ordre général de retraite de ses armées sur la « Ligne Kitzinger » ( de la Somme à la Suisse, via la haute Seine et le canal de Bourgogne) puis, comme elle n’existe que dans son esprit, il autorisera le 24 août un repli plus prononcé sur une Weststellung articulée sur l’Escaut, le canal Albert et l’ancienne « Ligne Siegfried ».
164027.jpg 18-08-1944 Tuerie de Courcelles Mehr...
louis_braffort_1886-1944.jpg 23-08-1944 Assassinat du bâtonnier Braffort Louis Braffort, bâtonnier de l’Ordre des Avocats, est assassiné par les rexistes
25-08-1944 Violence dans la région d'Arlon La région d’Arlon, jusque-là relativement paisible, est la proie de représailles de la Sipo-SD. Entre ces deux dates, 21 résistants ou supposés tels sont abattus dans les environs de la ville, peu de temps après la mise à mort de deux notables locaux, le Dr. Hollenfeltz et le procureur du roi Lucion.
26-08-1944 Violence dans la région de Ciney Nouvelle action de ratissage de l’occupant dans la région de Ciney suite aux activités du maquis local. Sous le commandement de l’Obersturmführer Strauch, une troupe hétéroclite de 800 à 1000 hommes ( Feldgendarmes, Sipo-SD de Dinant et Charleroi, Gardes wallonnes, SS Vlaanderen, SS Wallonie et Wehrmacht) quadrillent la contrée, arrêtent des dizaines de « suspects » dans les villages de Custinne, Pessoux, Jannée et incendient l’hôtel de ville de Ciney.
28-08-1944 Les Allemands commencent à partir Les Alliés approchant, le Reichskommissar Grohé ordonne l’évacuation des administrations civiles allemandes et du personnel auxiliaire féminin avant de regagner son fief de Cologne.
01-09-1944 Les collaborateurs prennent la fuite Richard Jungclaus ordonne l’évacuation outre-Rhin des militants et des personnalités d’Ordre Nouveau les plus compromis, ainsi que leurs familles. Cette hypothèse de travail étant envisagée depuis de nombreux mois par les partis de la Collaboration. Environ 5000 francophones et 15.000 Flamands se retrouveront à l’est du Rhin, attendant une hypothétique victoire allemande pour effectuer leur retour.
02-09-1944 Odyssée du « train fantôme » Convoi ferroviaire censé déporter vers l’Allemagne les derniers prisonniers politiques de Bruxelles (Environ 1500 détenus) mais ralenti par le personnel du rail et ramené à son point de départ le lendemain. Tous seront libérés le 3 septembre, après tractations entre un Jungclaus et l’avocat Feddy Eickhoff, les consuls des puissances neutres, l’ambassadeur du Reich à Bruxelles…
02-09-1944 La libération de la Belgique commence dans la matinée avec l’entrée sur le territoire national de l’avant-garde de la 2ème division blindée U.S. à Rumes. Mons et Tournai seront délivrés en début de soirée…
03-09-1944 Bataille de la "poche de Mons" Du 3 au 8 septembre 1944. Bataille de la « poche de Mons », en fait de Quiévrain à Jemappes ( le chef-lieu du Hainaut sera épargné. Une septantaine de milliers de soldats allemands, débris d’unités des 7e Armee et 5e Panzerarmee mêlés à des Kampfgruppen et des restes d’unités de provenance diverse se retrouvent encerclés par les éléments de pointe de la 3e division blindée US et sont bombardés à outrance par une aviation alliée souveraine. Si environ 25.000 Landsers (et quatre généraux) sont faits prisonniers tandis que 3500 d’entre eux perdent la vie dans ce « petit Stalingrad », plus de 30.000 réussissent à s’exfiltrer par des routes secondaires. La résistance hennuyère, auxiliaire efficace des armées alliées, subit des pertes importantes à Ghlin, à Jemappes, à Momignies et Quevaucamps…
137005.jpg 03-09-1944 Incendie au Palais de justice Le dimanche 3 septembre 1944, les troupes alliées arrivent à Bruxelles. Les Allemands encore présents dans la capitale s'enfuient et mettent le feu, pendant leur retraite, au Palais de justice. Ce gigantesque bâtiment n'est pas pris pour cible par hasard : il se dresse bien au-dessus de la ville et constitue un véritable symbole pour le pouvoir judiciaire. De plus, on y conserve beaucoup de documents juridiques d’une grande valeur qui peuvent venir à point, après la Libération, lorsqu'il s'agira de juger les collaborateurs et les criminels de guerre allemands. Mehr...
04-09-1944 Libération de Namur par la 3e division blindée américaine
anvers-6-209950.jpg 04-09-1944 Libération d'Anvers Anvers, enjeu stratégique éminent de par la présence de son port, est enlevé sans combats trop intenses grâce à la coopération efficace de la résistance ( bénéficiant d’un Comité de coordination depuis 1943) ; celle-ci guide depuis Boom les chars britanniques du lieutenant-colonel Silvertop, aide à bousculer la défense extérieure allemande à partir de midi et assiste les forces libératrices dans les combats du centre-ville ou dans la sécurisation du tunnel sous l’Escaut. Surtout, elle empêche la destruction des installations portuaires grâce aux initiatives du MNR Eugène Colson.Le 5, Anvers-ville est à peu près dégagée, mais les Allemands se maintiennent à Merksem ainsi que sur le canal Albert, empêchant pour de longs mois l’utilisation du port.
13-09-1944 Arrêté ministériel reconnaissant l’Armée de la Libération, l’Armée secrète, le Front de l’indépendance (comprenant l’Armée belge des Partisans et les Milices patriotiques), le groupe G, le groupe Nola, le Mouvement national belge, l’Organisation militaire belge de Résistance et la Witte Brigade comme groupements de résistance (armée).
164058-pierlot.jpg 26-09-1944 Pierlot réussit à former un nouveau gouvernement d’union nationale, intégrant dans son équipe deux ministres communistes et un ministre « résistant » (Fernand Demany, un « FI » affilié discrètement au PCB).
restitution-armes.jpg 02-10-1944 Eisenhower, commandant suprême du corps expéditionnaire allié, fait part dans un ordre du jour de son désir de voir démobilisées les forces de la résistance belge.
31-10-1944 Le gouvernement Pierlot fixe à 40.000 hommes les effectifs résistants susceptibles d’être incorporés dans l’armée ou la gendarmerie. Les non-enrôlés sont priés de rendre leur armement.
29206.jpg 13-11-1944 Arrêté-loi gouvernemental complétant la circulaire ministérielle du 10 novembre précédent sur l’intégration des cadres de la résistance dans l’armée belge et impliquant de facto le désarmement de la résistance pour le 19 novembre au plus tard. En cas de non-observance de ces dispositions, des sanctions sont prévues (amendes, peines privatives de liberté,…).
fernand-demany 16-11-1944 Les ministres communistes et « le » ministre censé représenter la Résistance, le « FI » Fernand Demany donnent leur démission pour protester contre la mise à l’écart de la résistance et des « forces démocratiques ».
82066-fi.jpg 25-11-1944 Meeting de protestation à dominante « FI » et PCB au palais des Sports de Bruxelles/Schaerbeek, et manifestation de 8 à 15.000 personnes au centre-ville, avec tentative de pénétrer dans la « zone neutre », à proximité du parlement. La gendarmerie fait usage de ses armes pour refouler les protestataires : pas de morts, mais plusieurs dizaines de blessés. Après ce refoulement brutal par les forces de l’ordre, les velléïtés contestatrices de l’ordre légal par certaines fractions de la résistance, plutôt (mais pas exclusivement) de gauche s’estompent et le désarmement de celle-ci peut s’opérer.
16-12-1944 Début de la bataille des Ardennes. Les derniers soldats allemands quittent le territoire le 31 janvier 1945.
08-05-1945 Capitulation inconditionnelle de l’Allemagne.
06-08-1945 Bombe atomique U.S. sur la ville japonaise d’Hiroshima. Nagasaki sera frappée semblablement le 9 août.
15-08-1945 Capitulation sans condition du Japon Prescrit impérial reconnaissant la capitulation sans condition du Japon. La capitulation sera rééditée plus solennellement en baie de Tokyo le 2 septembre 1945.
574745.jpg 30-06-1961 Loi Vermeylen Mehr...
1900
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1901
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1902
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1903
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1904
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1905
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1906
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1907
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1908
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1909
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1910
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1911
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1912
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1913
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1914
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1915
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1916
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1917
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1918
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1919
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1920
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1921
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1922
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1923
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1924
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1925
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1926
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1927
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1928
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1929
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1930
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1931
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1932
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1933
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1934
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1935
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1936
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1937
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1938
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1939
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1940
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1941
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1942
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1943
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1944
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1945
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1946
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
1947
  • Januar
  • Februar
  • März
  • April
  • Mai
  • Juni
  • Juli
  • August
  • September
  • Oktober
  • November
  • Dezember
Kein Datum gefunden mit diesen Filtern.
Back
Filters
Theme
Tags