Belgien im Krieg / Persönlichkeiten

Reimond Tollenaere

Thema - Kollaboration

Verfasser : De Wever Bruno (Institution : UGent)

Reimond Tollenaere (1909-1942) est un homme politique nationaliste flamand, chef de la propagande du Vlaams Nationaal Verbond (VNV). Il meurt sur le front de l'Est.

Nationaliste flamand et national-socialiste

En 1933, Tollenaere devient responsable de la propagande du VNV. Il est élu à la Chambre pour ce parti en 1936, pour l'arrondissement de Roulers-Tielt. Il fait partie de l'aile radicale du VNV, thioise et favorable à l'Ordre Nouveau, et admire le national-socialisme allemand. Il exerce une forte influence sur Staf De Clercq, le chef du VNV, qui voit en lui  l'incarnation d'une nouvelle génération de nationalistes flamands. Il est membre de l’Organisation Militaire (Militaire Organisatie), qui rassemble les adhérents du VNV actifs dans l'armée belge, et a des contacts clandestins avec les services secrets allemands. En mai 1940, il est arrêté par les autorités belges avec d’autres personnes suspectées de vouloir collaborer avec l’Allemagne. Il est déporté en France.

164286.jpg
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits Réservés
Legende des Ursprungs : R. Tollenaere

Collaboration et front de l'Est

14838.jpg
Institution : CegeSoma
Sammlung : Sipho
Urheberrecht : CegeSoma
Legende des Ursprungs : Heldenherdenking voor het VNV te Brussel : 22/1/1943. De rouwkapel van R. Tollenaere. [23/1/1943] [Frei gegeben durch zensur]

De retour en Belgique, il se montre partisan d'une collaboration inconditionnelle. En septembre 1940, dans les colonnes du quotidien du VNV Volk en Staat, il qualifie le VNV de parti national-socialiste. En avril 1941, il commence à recruter pour la Waffen-SS au sein du VNV. En mai 1941, il prend la tête de la milice thioise-brigade noire (Dietse Militie-Zwarte Brigade -DM-ZB), une fusion des milices du VNV, du Verdinaso et de Rex-Vlaanderen. En août 1941, il se porte volontaire pour la Légion Flamande (Vlaams Legioen), avec laquelle il combat en janvier 1942 sur le front de l'Est. Il décède le même mois.

Martyr du VNV

La mort de Tollenaere est un coup dur pour Staf De Clercq qui voyait en lui son successeur. Le VNV organise un véritable culte du martyr : on donne son nom à des sections et à des rues. Le 12 juillet 1942 a lieu à Bruxelles la marche du souvenir de Tollenaere à laquelle participent quelque 12.000 membres du VNV, surtout des membres de la DM-ZB. C'est la plus importante manifestation du VNV en temps de guerre.

Bibliographie

Verstraete, Pieter Jan. Reimond Tollenaere. Biografie. Kortrijk: Pieter Jan Verstraete, 1996.

Pour en savoir plus...

274127.jpg Artikel Légion Flamande (Vlaams Legioen) De Wever Bruno
260608.jpg Artikel Vlaams Nationaal Verbond (VNV) De Wever Bruno