Belgien im Krieg / Persönlichkeiten

Walthère Dewé

Thema - Widerstand

Verfasser : Verhoeyen Etienne (Institution : CegeSoma)

L’un des meilleurs réseaux sur le continent

Cet ingénieur de formation est une personnalité clé de la résistance tant durant la Première que la Seconde Guerre mondiale. Le nom de Dewé (1880-1944) est indissociable de celui du réseau qu’il a créé en 1940, le réseau Clarence. Dewé avait déjà acquis une certaine notoriété comme chef du réseau « La Dame blanche » (1916-1918), considéré par l’Intelligence Service britannique, dont il dépend, comme l’un des meilleurs réseaux sur le continent. Rien d’étonnant dès lors qu’en septembre 1939, lorsqu’éclate la Seconde Guerre mondiale, le Secret Intelligence Service s’adresse de nouveau à Dewé pour constituer un réseau de renseignements que l’on peut qualifier de réseau « stay behind ». Il s’agit en fait d’un « Corps d’Observation belge » chargé de transmettre des informations sur l’effort de guerre des Allemands. Dewé est recruté sous le nom de Cleveland sous le numéro (Service number) 99340.

Walthère Dewé
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : CegeSoma
Legende des Ursprungs : Walthère Dewé

Réseau Clarence

Walthère Dewé
Legende des Ursprungs : Timbre édité par la poste belge, décembre 1953

Le contact avec les Britanniques est rompu en mai 1940. Début 1941, la liaison est rétablie grâce à des messages que Dewé a envoyé via l’Espagne. Le réseau - Clarence - reprend en partie le mode de fonctionnement de « La Dame blanche ». Dewé en est le chef, la gestion quotidienne est aux mains d’un autre cadre des PTT, Hector Demarque. Comme en 14-18, Clarence devient rapidement un réseau très précieux pour les Britanniques. Il compte 1547 agents et auxiliaires. Entre début 1941 et août 1944, le réseau a envoyé en Grande-Bretagne 163 rapports hebdomadaires et pas moins de 872 télégrammes. En tout, Clarence a disposé de neuf opérateurs radio dont deux n’ont pas vraiment fonctionné. Mais Clarence n’est pas seulement précieux pour les Britanniques. Egalement rattaché à la Sûreté de l’Etat (belge), Clarence devient un interlocuteur privilégié du gouvernement en exil, notamment dans l’échange de télégrammes se rapportant au Comité Gilles.

Un chef incontesté ?

Dewé était un homme autoritaire et très pieux. Il exigeait de ses agents de prêter un serment très fortement imprégné de catholicisme, ce qui n’était pas fait pour plaire à tout le monde. La dissension d’un groupe d’agents a débouché sur une scission en 1943. Après leur départ, la plupart de ces agents ont travaillé pour les réseaux Mill et Tégal. Depuis 1940, Dewé vit dans la clandestinité. Le 14 janvier 1944, il est tué alors qu’il tente de prévenir Thérèse de Radiguès de l’imminence de son arrestation. Il prend la fuite mais est rattrapé par un officier allemand qui l’abat à la hauteur du numéro 2 de la rue de la Brasserie à Ixelles. Les Allemands n’ont jamais su que ‘M. Muraille’ était le chef d’un des plus grands réseaux belges. Quelques mois auparavant, Dewé avait perdu sa femme, et quelques jours avant sa mort, la police allemande arrête deux de ses filles et un fils. Une de ses filles, Madeleine, meurt en déportation

Bibliographie

Bernard, Henri. Un géant de la Résistance, Walthère Dewé. Bruxelles : La Renaissance du Livre, 1971.

Strubbe, Fernand. La guerre secrète 40-45. Tielt : Lannoo, 1992.

Verhoeyen, Etienne. La Drôle de Guerre des stay behind en Belgique (1939-1940). In Cahiers d’Etude du Renseignement, no. 8, 2017, p. 95-108.

Coekelbergs, Roger, Marc Cools, Robin Libert, Veerle Pashley, Jaak Raes, David Stans en Renaat Vandecastele, eds. Gedenkboek Inlichtings- en Actie Agenten, Livre-Mémorial Agents de Renseignement et d’Action, Gedenkbuch Nachrichten und Aktions Agenten, Memorial Volume Intelligence and Action Agents. Antwerpen : Maklu, 2015.

Kesteloot, Chantal. "Walthère Dewé ou Léon Degrelle ? Où est la mémoire de la Seconde Guerre mondiale?" Belgium WWII.
https://www.belgiumwwii.be/nl/...

Voir aussi

27948.jpg Artikel Widerstand Maerten Fabrice
274409 Artikel Espionnage Maerten Fabrice
220653.jpg Artikel Gouvernement belge à Londres (Gouvernement de Londres) Bernardo y Garcia Luis Angel
32519-gouv-belge-de-londres.jpg Artikel Sûreté (La) de l'Etat Verhoeyen Etienne