Belgique en guerre / Personnalités

Alexandre Galopin

Thème - Collaboration

Auteur : Luyten Dirk (Institution : CegeSoma)

Gouverneur de la Société générale de Belgique et directeur du comité qui porte son nom. Pendant l'Occupation, ce comité se comporte comme un véritable gouvernement de l’ombre sur le plan économique et financier.

Le Roi sans couronne de l'économie belge

En 1940, la Société Générale est le plus puissant holding belge. Elle contrôle 40% de l'industrie, principalement l'industrie lourde (charbon, acier, constructions métalliques). Galopin commence sa carrière à la Fabrique Nationale de Herstal (FN), la célèbre fabrique d'armement . Il gravit un à un tous les échelons de la Société générale pour en devenir le gouverneur en 1935.

31595.jpg
Institution : CegeSoma
Droits d'auteur : Droits réservés
Légende d'origine : Non légendée
Légende Web : Portrait d’Alexandre Galopin. Gouverneur de la Société générale de Belgique, il est à l’origine de la doctrine dite Galopin qui détermine la ligne de conduite à laquelle se réfèrent les entrepreneurs pendant l’Occupation. Il est assassiné en février 1944 par un commando de la DeVlag.

La Politique du moindre mal

3002.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : [Frei gegeben durch zensur]
Légende Web : Bassin industriel de Charleroi pendant l’Occupation. L’industrie lourde continue à produire mais doit respecter les limites établies par la doctrine dite Galopin, notamment l’interdiction de produire des biens de nature militaire.

Pour l'occupant, Galopin est un interlocuteur clé. En effet, dans les limites de la doctrine qui porte son nom,  il ne s'oppose pas à la production au bénéfice de l'Allemagne. Il refuse toutefois l'intégration de l'économie belge dans un grand espace économique allemand (Grossraumwirtschaft).Cette politique aurait des conséquences désastreuses pour l'industrie lourde belge, qui vit du libre-échange et de bas prix. Il s'oppose aux plans allemands visant à supprimer la frontière douanière entre la Belgique et l'Allemagne. Finalement, les tentatives d'instituer une politique de prises de participation (Kapitalverflechtung) n'auront qu'un succès mitigé en raison de l'attitude de Galopin qui, par principe, n'en veut pas.

Comité Galopin

Sur le plan intellectuel et politique, Galopin est la personnalité clé de la doctrine qui porte son nom. C'est au sein de ce comité que sont définies de commun accord les lignes directrices de la politique économico-financière et ce, surtout durant les premières années de l'Occupation.  Dès 1941, le comité Galopin finance deux groupes chargés d'élaborer des plans pour la reconstruction économique et sociale. Galopin défend une vision résolument libérale et néoclassique et plaide pour la mise en œuvre d’une politique de paix sociale sur le long terme pour l’après-guerre.

2985.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Non légendée
Légende Web : Durant la guerre, le charbon est une matière première très recherchée. La fédération sectorielle a le droit d’accepter ou refuser les commandes allemandes. Soumis à une forte pression, les industriels sont toutefois parfois contraints de céder aux exigences allemandes.

Assassinat

Un commando de la Duits-Vlaamse Arbeidsgemeenschap (DeVlag), une organisation de collaboration, est responsable de son assassinat le 28 février 1944. Pour les extrémistes de la collaboration flamande, il incarne le patriotisme et le belgicisme antinazi.

10755.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Vandaag had te Brussel de begrafenisplechtigheid plaats van de heer Galopin, bestuurder van de "General Ban van Belgïe", slachtoffer van de terreuraanvallen. De plechtigheid in de kerk van het Heilig Hart. Aujourd'hui a eu lieu à Bruxelles l'enterrement de monsieur Galopin directeur de la Banque de la Société Générale de Belgique tombé sous les balles terroristes. La cérémonie à l'église du Sacré Coeur. 4/3/1944 (Frei gegeben durch zensur)

Bibliographie

Luyten, Dirk. Ideologie En Praktijk van Het Corporatisme Tijdens de Tweede Wereldoorlog in België. Brussel: VUB Press, 1997.

Van den Wijngaert, Mark. Nood Breekt Wet: Economische Collaboratie of Accommodatie: Het Beleid van Alexandre Galopin, Gouverneur van de Société Générale Tijdens de Duitse Bezetting (1940-1944). Tielt: Lannoo, 1990.


Pour en savoir plus...

2998.jpg Articles Collaboration économique Luyten Dirk
2984.jpg Articles Doctrine Galopin Luyten Dirk
3002.jpg Articles Entreprises Luyten Dirk