Filtres

Trouvez ce que vous cherchez en filtrant par catégorie ou par mot clé.

Belgique en guerre

Ligne du temps

522890 18-10-1907 Convention de La Haye. Principal traité international qui règle, pendant la Seconde Guerre mondiale, les droits et devoirs d'un occupant. En savoir plus
620695.jpg 11-11-1918 Première Guerre mondiale (influence de la) En savoir plus
40578-degrelle-s-d-.jpg 01-10-1930 Degrelle devient directeur de Rex. Les éditions Rex sont liées à l’Association Catholique de la Jeunesse belge.
164687 06-10-1931 Fondation du Verdinaso (Verbond van Dietsche Nationaal-Solidaristen) par Joris van Severen. Formation ouvertement fasciste, à caractère paramilitaire accentué. Antibelge et "grande-néerlandaise".
210720.jpg 08-10-1933 Création du VNV. Naissance du Vlaamsch Nationaal Verbond (VNV,) regroupement de nationalistes flamands sous la direction de Staf De Clercq
35311.jpg 24-05-1936 Tournant des élections de 1936 En savoir plus
274117-election-degrelle-van-zeeland.jpg 11-04-1937 Election législative partielle à Bruxelles. Léon Degrelle est lourdement battu par le Premier ministre Paul Van Zeeland (75,8%). Il ne recueille que 19% des suffrages.
35317.jpg 02-04-1939 Elections législatives (1939). En savoir plus
34358-armAe-belge-1939-1940.jpg 03-09-1939 Déclaration de guerre. Les puissances garantes de la Pologne, Grande-Bretagne et France, déclarent la guerre au Reich allemand. La Belgique opte pour la neutralité.
Walthère Dewé 03-09-1939 "résistance" avant la lettre. (Une) En savoir plus
176797-blindAs-allemands-A-l-offensive-A-l-ouest.jpg 10-01-1940 “incident” de Maasmechelen” (L'). En savoir plus
716.jpg 10-05-1940 Invasion allemande et justice belge. En savoir plus
919.jpg 10-05-1940 Abandon de poste. En savoir plus
176797-blindAs-allemands-A-l-offensive-A-l-ouest.jpg 10-05-1940 Les Allemands attaquent à l’aube… En savoir plus
ceges-aa-629-i-arrAtA-loi-10-mai-1940 10-05-1940 Arrêté-loi du 10 mai 1940. En savoir plus
524036 10-05-1940 Arrestations de mai 1940. En savoir plus
712(2).jpg 17-05-1940 Occupation de Bruxelles par les Allemands.
32642-hubert-pierlot-londres-1943.jpg 17-05-1940 Le gouvernement belge quitte Bruxelles.
AEE-X 168-Nr Nr. 00044-0002. 18-05-1940 Annexion des Cantons de l’Est. En savoir plus
40660-denis-et-lAopold-iii.jpg 25-05-1940 Rupture de Wijnendaele entre le Gouvernement Pierlot et le roi Léopold III, ce dernier refuse de suivre ses ministres en France. Il reste en Belgique pour «partager le sort de ses soldats»... et sauver ce qui peut l'être.
791-capitulation-du-fort-de-tancrAmont.jpg 28-05-1940 Capitulation inconditionnelle de l’armée belge. Le roi Léopold, « prisonnier de guerre » est assigné à résidence au château de Laeken. Le Gouvernement Pierlot décide de poursuivre la lutte aux côtés des Alliés.
7361.jpg 31-05-1940 La Belgique devient, avec les départements du Nord et du Pas-de-Calais, le siège d’un Gouvernement militaire spécifique, avec le général Alexander von Falkenhausen comme "Militärbefehlshaber für Belgien und Nordfrankreich" et le général Eggert Reeder comme "Militärverwaltungschef".
163723-limoges-rAunion-parl.jpg 31-05-1940 Le Parlement belge se réunit à Limoges. Les parlementaires présents regrettent la capitulation de Léopold III et confirment leur soutien au gouvernement.
207067-hitler-et-mussolini.jpg 10-06-1940 L’Italie fasciste de Mussolini, jusque-là non belligérante, déclare la guerre à la France et à la Grande-Bretagne.
ceges-aa-1194-94-protocole-12-juin 12-06-1940 Protocole du 12 juin 1940. En savoir plus
soma_bg346_1940_01_002-00001-rAsurrection-2.jpg 15-06-1940 Résurrection. Charles Rahier et René Delbrouck lancent à Liège le premier numéro de "Résurrection" qui deviendra "Le Monde du Travail" et paraîtra jusqu'à la Libération.
28076-appareil-pour-communiquer-avec-londres.jpg 18-06-1940 Création du service de renseignements Clarence, qui succède au Corps d’observation belge
919.jpg 21-06-1940 L'été 1940. En savoir plus
72595-armistice-fanco-allemand-1940.jpg 22-06-1940 Signature de l'Armistice franco-allemand. Trois jours plus tard, suspension des hostilités à l'Ouest, entre la France et les puissances de l'axe.
211400.jpg 28-06-1940 Manifeste d'Henri De Man En savoir plus
32156-fernand-kerkhofs.jpg 01-07-1940 Service "Zéro". Création, dans les milieux de la Banque de Bruxelles, du service de renseignement Zéro, dirigé à ses débuts par le conseiller à la Brufina Fernand Kerkhofs. Le réseau fournira à Londres de très précieux renseignements économiques et politiques.
207061-pAtain.jpg 10-07-1940 A Vichy, le maréchal Pétain obtient de l’Assemblée nationale les pleins pouvoirs. C’est le début de l’ « Etat français », régime autoritaire, clérical et para-fasciste.
285390.jpg 14-07-1940 "Favoriser les Flamands". Directive de base d'Adolf Hitler concernant la Belgique: favoriser autant que possible les Flamands, aucune faveur pour les Wallons.
0000524048_banner.jpg 23-07-1940 Naissance de la "Witte Brigade". La Witte Brigade naît le 23 juillet 1940 au cours d'une réunion rassemblant autour de l'enseignant et officier de réserve Marcel Louette (1907-1978), quelques-uns de ses amis de la Jonge Geuzenwacht, dont il est le président. Le recrutement, opéré d'abord parmi les connaissances des fondateurs, s'étend rapidement aux milieux de l'administration communale, du port et de la police. Limité en 1940 à Anvers et à ses environs, le mouvement gagne à partir de 1941 le reste de la Flandre, en particulier les provinces d'Anvers, de Brabant et de Flandre orientale. Il disposera aussi de quelques groupes à Bruxelles et en Wallonie.
38801-inr.jpg 31-07-1940 Naissance de Radio Bruxelles et de Zender Brussel Le 31 juillet, un arrêté de la Militärverwaltung donne officiellement naissance à Radio Bruxelles et Zender Brussel. Pour fonctionner, les deux nouvelles entités peuvent compter sur près de 500 civils belges dont la plupart sont des anciens membres de l'INR. La propagande mise en place dépend d'abord de l'administration militaire mais elle est également chapeautée par Goebbels depuis Berlin.
soma_bg301_1940-08-15_01_001-00001-libre-belg.jpg 15-08-1940 Lancement de "La Libre Belgique Peter Pan". A Bruxelles, les avocats Robert Logelain (1888-1978) et Paul Struye (1896-1974) créent le journal clandestin "La Libre Belgique Peter Pan". Ce journal est peu à peu diffusé dans l'ensemble du pays.
soma_bg668__01_001-00001-wl-4.jpg 31-08-1940 La Wallonie libre. Création à Bruxelles et à Liège au cours du mois d'août 1940 du mouvement "La Wallonie libre". Un journal clandestin du même nom voit le jour fin août 1940.
32224-georges-leclercq.jpg 01-09-1940 Création du réseau de renseignement Luc-Marc à l'initiative de Georges Leclercq.
32242-lentz.jpg 01-09-1940 Mise sur pied des premiers groupes paramilitaires clandestins. Par exemple l’Armée belge, reconstituée de Robert Lentz, et la Légion belge de Charles Claser. A la même période, fondation de l’Organisation militaire belge de résistance (OMBR).
32519-gouv-belge-de-londres-1941.jpg 24-10-1940 Pierlot (Premier ministre ) et Spaak (ministre des Affaires étrangères) parviennent à rejoindre à Londres. Les ministres Gutt et De Vleeschouwer s’y trouvent déjà.
28-10-1940-registre.png 28-10-1940 Ordonnance allemande définissant les critères de judéité, obligeant l’enregistrement des Juifs auprès des autorités locales belges (constitution d'un registre juif). Cette ordonnance interdit également le retour des Juifs ayant fui la Belgique en mai 1940. Enfin, elle leur interdit l’exercice de la fonction publique. En outre, les cafés, restaurants et hôtels juifs devront afficher qu'il s'agit d'une entreprise juive à partir du 30 novembre.
11 novembre 1940 11-11-1940 11 novembre 1940, le signe d'un réveil des consciences... En savoir plus
164012 19-11-1940 Rencontre de Berchtesgaden En savoir plus
1149-sAretA-de-l-etat.jpg 19-11-1940 Mise sur pied à Londres d’une nouvelle administration de la Sûreté de l’Etat. Elle est en charge notamment du développement de la Résistance en Belgique occupée. Le magistrat Fernand Lepage en prend la direction.
31048.jpg 22-11-1940 Création de l'Union des Travailleurs manuels et intellectuels (UTMI), un syndicat unique.
30-11-1940 Quelques mouvements de grève sont enregistrés dans les bassins de Liège et de Charleroi, moins pour protester contre la présence occupante que pour dénoncer les difficultés de ravitaillement.
273885-antoine-delfosse.jpg 01-12-1940 Création de l'Armée de Libération. En savoir plus
soma_bg597_1941-08-10_01_001-00001-la-voix-10-8-1941.jpg 17-12-1940 Fondation du Mouvement national belge (MNB) à Bruxelles C'est une date sans doute mythique. La structure du mouvement se met réellement en place en janvier 1941.
soma_bg656_1941_01_004-00001-de-vrijschutter.jpg 01-01-1941 "De Vrijschutter". Le premier numéro du journal clandestin "De Vrijschutter" est paru. A l'origine, on trouve un groupe de catholiques flamands de Hal sous la direction de l'échevin Jean Devillé (1888-1965) et du sénateur August De Maeght (1877-1959).
286735-mnr-aprAs-guerre.jpg 01-01-1941 Constitution du Mouvement National Royaliste (MNR) En savoir plus
40596.jpg 02-01-1941 A Liège, Degrelle, chef du Mouvement rexiste, s'engage dans la voie de la collaboration totale avec l'Allemagne nazie au cri remarqué de « Heil Hitler » !
40578-degrelle-s-d-.jpg 05-01-1941 Affrontements entre partisans et opposants de Degrelle. En savoir plus
27905-raf-et-v.jpg 14-01-1941 « Campagne des V » Lors d’une émission sur l’antenne belge de la BBC, Victor de Laveleye lance la « campagne des V » comme symbole de la future Victoire alliée (ou du retour inéluctable de la liberté, « Vrijheid » en néerlandais). La société civile belge, largement à l’écoute de la BBC, adopte très rapidement ce « logo » et l’utilise abondamment au cours des mois suivants, au moins jusqu’à l’été 1941, moment où l’occupant récupère à son tour le symbole, signe de son succès.
carcob_cl2-258_1941-03_01_002-00001-dr-mars-41-grAves.jpg 01-02-1941 Mouvements de grève Une série de mouvements de grèves sont constatés à travers l’ensemble des bassins industriels wallons. Le motif est toujours le même : les difficultés dans le ravitaillement. Mais à cela se mêle une irritation certaine contre le non-retour des prisonniers de guerre wallons, alors que leurs homologues flamands ont été libérés dans leur majorité.
carcob_cl2-258_1943-02_01_047-00001.jpg 01-02-1941 Lancement à Bruxelles du Drapeau Rouge et de De Roode Vaan Les organes centraux du Parti communiste clandestin sont sous la responsabilité du député Pierre Bosson (1910-1942).
254496-zwarte-hand-puurs-1947.jpg 01-03-1941 Zwarte Hand (De) En savoir plus
30427.jpg 07-03-1941 Ordonnance contre le vieillissement. En savoir plus
272757-armAe-belge-en-1939.jpg 01-04-1941 Dissolution des associations de combattants. En savoir plus
7442(2).jpg 01-04-1941 Naissance de la Communauté culturelle wallonne (CCW).
12660-synagogue-anvers.jpg 14-04-1941 Nuit de Cristal anversoise En savoir plus
3001.jpg 10-05-1941 « Grève des 100 000 » En savoir plus
210720.jpg 10-05-1941 Accord Rex-VNV. Les deux formations deviennent le parti unique chacun dans sa région.
carcob_cl2-258_1941-07_01_007-00002.jpg 19-05-1941 Fin de la « Grève des 100.000 », qui se termine par une semi-victoire. Les revendications des grévistes ont été partiellement rencontrées sans répression de la part de l'occupant. Les premiers « Comités de Lutte Syndicale » mis sur pied par les communistes quelques mois plus tôt ont eu l’occasion d’opérer sur le terrain.
soma_bg464_1941-07_01_004-00003.jpg 25-05-1941 Manifeste aux peuples de Flandre et de Wallonie. L’hostilité du Parti Communiste de Belgique envers le régime d’occupation se précise avec l’édition du « Manifeste aux peuples de Flandre et de Wallonie pour l’indépendance du pays ».
soma_bg603_1941-06_01_002-00003.jpg 29-05-1941 Marche de la faim. Comme dans le Hainaut industriel et le bassin de Liège deux mois auparavant, les communistes soutiennent à Bruxelles une « Marche de la faim et pour la libération des prisonniers de guerre » qui rencontre le succès ; 3.000 femmes défilent à Bruxelles.
bso-97-j-bourgeois.jpg 31-05-1941 Tous les Juifs et les entreprises juives doivent déclarer leurs biens immobiliers au Département de la déclaration des biens juifs. Les autorités militaires peuvent leur ordonner de cesser leurs activités ou de renoncer à leurs parts ou à leurs actifs dans une entreprise. Toutes les entreprises juives doivent être reconnaissables de l'extérieur et les Juifs ne sont pas autorisés à créer de nouvelles entreprises.
carcob_cl2-258_1941-07_01_007-00001-dr-1-7-1941.jpg 22-06-1941 "Aktion Sonnewende" ou Solstice d’été En savoir plus
operatie-barbarossa.jpg 22-06-1941 Invasion de l’URSS par l’Allemagne ( « Opération Barbarossa » ) et début de la "guerre à l’Est". Les armées soviétiques sont refoulées jusqu’aux portes de Léningrad et de Moscou, tandis que se déroulent d’horribles massacres de populations civiles.
2929.jpg 03-07-1941 Bataille de Saïo (La) En savoir plus
20858.jpg 07-07-1941 Création de la Légion flamande et de la Légion Wallonie. Suite au déclenchement de la guerre à l’Est, création de deux corps de volontaires pour mener une croisade antibolchévique, la Légion flamande et de la Légion Wallonie. Léon Degrelle s’y engage…
majoor-lentz.jpg 15-07-1941 La "Légion belge" voit le jour En savoir plus
210720.jpg 21-07-1941 Agitation entre partisans du Parti National et du VNV. Echauffourées à Bruges, à l’occasion de la fête nationale, entre plusieurs dizaines de jeunes gens rameutés par le Parti National/Nationale Partij et des partisans du VNV. Une réaction vigoureuse des Allemands ne tardera pas à suivre.
25-07-1941 Arrestation de plusieurs dizaines de membres du Parti National, dont la direction est décapitée. Plusieurs d’entre eux, convaincus d’espionnage au profit de l’Angleterre seront condamnés à mort ou à des peines de prison outre-Rhin.
soma_bg597_1941-08-10_01_001-00001-la-voix-10-8-1941.jpg 01-08-1941 Lancement du premier numéro de La Voix des Belges, l’organe clandestin du Mouvement national belge.
271430-lAgion-nationale-1941.jpg 10-08-1941 Interdiction de la Légion nationale par les Allemands. En savoir plus
11-08-1941 Attentat commis contre l’industriel Louis Schnock de Leuze-en-Hainaut, convaincu de collaboration avec l’ennemi. Il y laisse la vie. Il s’agit du premier « collaborateur » exécuté par la résistance. La police allemande soupçonne les communistes : en fait, les véritables responsables appartiennent à la « Phalange blanche ».
28084-Ametteur.jpg 13-08-1941 Parachutage par les services secrets britanniques de l’ingénieur Adrien Marquet (1884-1955) et de son radio, René Clippe (1907- ?). Ils sont à la base du service de renseignements Mill.
Andrée de Jongh 18-08-1941 Le premier convoi de la ligne d’évasion quitte Bruxelles. En savoir plus
Entrée interdite aux juifs 29-08-1941 Ordonnance anti-juive restreignant la liberté de mouvement des Juifs. Ils ne sont autorisés à s'installer que dans les villes d'Anvers, Bruxelles, Charleroi et Liège et sont soumis à un couvre-feu de 20 heures à 7 heures du matin.
soma_bg337_1941-10_01_001-00001-la-meuse-oct-1941-front-wallon.jpg 30-08-1941 Création à Liège du «Front Wallon pour la Libération du Pays», associant des intellectuels antifascistes (et communistes), des tenants de Cercle des Anglophiles (Jacques Thiriard) et des éléments liés à « Wallonie Libre ». Sorte de préfiguration spécifiquement régionale de ce qui sera le «Front de l’Indépendance»( dont une certaine légende dorée a longtemps fixé erronément la naissance en mars 1941), le FWLP lancera en octobre son propre organe mensuel, La Meuse.
275717.jpg 01-09-1941 Mise en place par le Parti communiste des premiers groupes de Partisans. En 1944 ils deviennent les Partisans armés et à la veille de la Libération, Armée belge des partisans.
32703.jpg 01-09-1941 Création d'un Commissariat aux grandes agglomérations
congrAs-de-burnot-riviAre.jpg 13-09-1941 Premier congrès clandestin des centrales bruxelloise et wallonne du mouvement socialiste clandestin dans une auberge de jeunesse de Burnot-Rivière (prov. de Namur). Une trentaine de délégués, dont des Français, sont présents. Il est décidé, contrairement aux communistes, de ne pas engager la famille socialiste en tant que telle dans la lutte armée, mais de ne pas empêcher les affiliés d’opter pour ce choix à titre personnel.
17-09-1941 Nouvel attentat de la «Phalange blanche». Il entraîne cette fois la mort du notaire Paul Gérard, chef de cercle de Rex-Tournai. Le même jour, la même organisation s’en prend à l’industriel rexiste Omer Pieters, de Tournai, le manque mais tue dans l’échauffourée deux agents de la Sipo-SD !
271430-lAgion-nationale-1941(2).jpg 23-09-1941 Arrestation de membres de la Légion Nationale. Environ 200 membres de la Légion nationale, dont Paul Hoornaert, sont appréhendés par les Allemands à travers le pays car soupçonnés d’activités subversives. Cette action est également un signal d’avertissement à l’intention des milieux « nationaux » et supposément d’« ordre » : nul ne sera à l’abri de la rigueur allemande ! Hoornaert et pas mal d’ex-légionnaires seront relâchés un peu plus tard, mais ils restent sous surveillance.
254496-zwarte-hand-puurs-1947.jpg 30-09-1941 "De Zwarte Hand" décimée. Suite à une dénonciation, plus d’une centaine de membres de l’organisation «De Zwarte Hand» sont appréhendés à travers le Brabant flamand, provoquant la fin à peu près complète du groupe.
soma_bg405_1941_01_001-00001.jpg 01-10-1941 Lancement du clandestin Le Peuple (Devise : «Pauvre et honnête»), organe officiel du mouvement socialiste clandestin.
28076-appareil-pour-communiquer-avec-londres.jpg 01-10-1941 Début de la coopération fructueuse entre le MNB et le réseau « Mill », créé par l’ingénieur Adrien Marquet après son parachutage dans la nuit du 12 au 13 août. Au fil des mois, sous la direction de Jean Moortgat, quelque 650 membres du MNB entreprendront de relayer « Mill » dans sa quête de renseignements.
275715-attentat-contre-les-locaux-de-rex.jpg 01-10-1941 Premier attentat communiste occasionnant mort d’homme. L’explosion d’un colis piégé à la Centrale rexiste de la rue de Laeken, à Bruxelles, cause la mort d’un militant de Rex, Jean-Joseph Oedekerken.
08-10-1941 Arrestation de Paul Houbar (« Phalange blanche »). Début du démantèlement de la « Phalange blanche », par l’arrestation d’un de ses responsables, Paul Houbar. Les suites de l’enquête entraîneront le mois suivant la disparition complète de la Phalange blanche, et le suicide de son second chef, Robert Lelong (24 novembre 1941).
32156-fernand-kerkhofs.jpg 21-10-1941 Les responsables de «Zéro» et de «Luc-Marc» contraints de fuir En savoir plus
25-10-1941 Première exécution pour « terrorisme » par les Allemands d’un militant communiste, Emile Foucart. Moins de deux mois plus tard, le député communiste Georges Cordier meurt, probablement des suites de tortures à la prison de Mons.
268405.jpg 01-11-1941 Constitution du Front de l'indépendance. En savoir plus
92232.jpg 25-11-1941 Création de l'Association des Juifs de Belgique (AJB) par la Militärverwaltung. Tous les Juifs doivent devenir membres de l'association, qui doit servir de médiateur entre les forces d'occupation et la population juive et veiller à l'application "correcte" des règlements anti-juifs.
272099-ulb.jpg 25-11-1941 25 novembre 1941. Fermeture de l'Université libre de Bruxelles En savoir plus
copie-2-jeunes-garAons.png 01-12-1941 Une ordonnance anti-juive interdit aux étudiants juifs de suivre des cours dans des établissements d'enseignement non juifs. Les élèves qui ne sont pas soumis à l’obligation scolaire doivent avoir quitté les écoles publiques ou gratuites avant le 31 décembre. Les enfants en âge de scolarité obligatoire (6 à 14 ans) sont autorisés à terminer l'année scolaire dans leur ancienne école. L'Association des Juifs de Belgique (AJB) est chargée de créer des écoles primaires et de former des enseignants juifs.
96212 07-12-1941 Décret Nacht und Nebel En savoir plus
28-12-1941 Exécution de cinq premiers résistants par les nazis.
Recensement des Juifs, Charleroi 17-01-1942 Les Juifs ne peuvent plus quitter le territoire belge sans l'autorisation écrite de la Feldkommandatur ou de l'Oberfeldkommandatur compétente.
villa_wannsee.jpg 20-01-1942 La « Conférence de Wannsee » détermine la mise en application et impulse la mise à mort industrielle des populations juives sur l’ensemble des territoires occupés d’Europe.
andrA-wendelen.jpg 28-01-1942 Parachutage d'André Wendelen. En savoir plus
Comités de lutte syndicale / Syndikale Strijdkomitees 01-02-1942 Lancement, par le Parti communiste, des Comités de lutte syndicale. Ils succèdent aux Comités de lutte ou Comités de défense syndicale créés dès octobre 1941.
268405.jpg 01-03-1942 Réunion constitutive du Front de l'Indépendance. En savoir plus
verordnungsblatt-titre.png 06-03-1942 6 mars 1942. Le travail obligatoire, première phase. En savoir plus
275743-attentat-contre-le-quartier-gal-de-rex.jpg 10-03-1942 Premier attentat ciblé des « Partisans » contre des collaborateurs. Il a lieu à Bruxelles et a pour cible un groupe de volontaires pour le front de l’est.
275741-attentat-locaux-de-rex.jpg 10-03-1942 10 mars 1942. Violence dans les rues de Bruxelles En savoir plus
claser-267979(2).jpg 09-04-1942 Départ de Claser et de Liedekerke. Afin d’informer le gouvernement belge de Londres sur le positionnement de la Légion belge par rapport aux autorités légales et d’évoquer la situation du pays, Charles Claser et Philippe de Liedekerke quittent la Belgique pour Londres via la ligne d’évasion « Sabot ». Emprisonné un temps à Gérona puis à Miranda (Espagne), Claser ne gagne Londres que le 18 juillet suivant.
camille-joset.jpg 14-04-1942 Constitution d'un "Front patriotique". En savoir plus
13_03_005_01.jpg 22-04-1942 Ordonnance anti-juive sur la confiscation des biens des Juifs ayant perdu la citoyenneté allemande, en faveur du Reich allemand.
nationaal-legioen.jpg 24-04-1942 ​Nouvelle arrestation de Paul Hoornaert. En savoir plus
camille-joset.jpg 24-04-1942 Arrestation de Camille Joset (MNB). En savoir plus
Mise au travail des juifs 08-05-1942 Les Juifs sont obligatoirement employés et reçoivent de conditions de travail spécifiques. Par exemple, ils ne reçoivent plus de compensation en cas de maladie ou pour les heures supplémentaires et n'ont pas droit aux congés payés. En outre, les travailleurs sont autorisés à licencier leurs employés juifs quand ils le souhaitent.
majoor-lentz.jpg 08-05-1942 Arrestation du colonel Lentz et de Vander Putten par la police allemande. Ils sont remplacés par André Boereboom et le colonel Jules Bastin.
Etoiles de David non découpées 27-05-1942 Etoile de David. En savoir plus
185808.jpg 01-06-1942 Presque toutes les professions médicales, y compris les vétérinaires, les pharmaciens et les sages-femmes, sont déclarées illégales pour les Juifs. Bien qu'il existe quelques exceptions pour les médecins juifs qui sont autorisés à traiter la population juive.
Organisation Todt 13-06-1942 Du 13 juin au 12 septembre 1942, 2 252 hommes juifs sont contraints de travailler dans les camps de l'Organisation Todt dans le nord de la France. Ils le font dans des conditions épouvantables. Ils sont astreints à de très longues journées de travail, reçoivent trop peu de nourriture et l'hygiène est insuffisante.
claser-267979(2).jpg 18-06-1942 Claser à Londres. En savoir plus
28086-Ametteur-clandestin.jpg 23-06-1942 Parachutage de l’ingénieur Max Londot. Il prend la tête du service de renseignements Luc, devenu Marc, à partir d’octobre 1942.
201122-auschwitz.jpg 22-07-1942 Premières arrestations de Juifs (étrangers)
copie-3-camion-dossin.png 27-07-1942 La caserne Dossin à Malines rouvre ses portes pour achever la solution finale. À partir de juillet, 12 000 Juifs reçoivent un ordre de travail, les obligeant à se présenter à la caserne.
01-08-1942 Fondation de la Kempisch Legioen.
nmw_pc185_1942-11_01_001-00001-le-partisan-nov-42.jpg 01-08-1942 Première vague d’attentats communistes (19 en tout) perpétrés contre des tenants de l’ « Ordre nouveau ». Quatre bourgmestres en sont victimes. Le but est de faire peur aux tenants de la collaboration. L’opinion, craignant des représailles, est à ce moment plutôt réticente.
201122-auschwitz.jpg 04-08-1942 Le premier convoi quitte la caserne de Dossin pour Auschwitz-Birkenau, avec 999 personnes à bord.
66253-xavier-de-grunne.jpg 04-08-1942 Arrestation de Xavier de Grunne par les Allemands. (Ex-fondateur de la « Phalange ») Arrestation de plusieurs cadres dirigeants de sa nouvelle organisation, le « Regroupement des Grenadiers ». Déporté, il meurt au camp de Gross-Strehlitz le 4 juin 1944.
Razzia Antwerpen 15-08-1942 La première rafle a lieu à Anvers après que les Juifs ont cessé de se porter volontaires pour les déportations. Le maire Delwaide et le chef de la police Jozef De Potter exigent que leurs forces de police coopèrent avec les Allemands.
bisschop-luik-kerkhofs.jpg 30-08-1942 Aide aux Juifs. Mgr Kerkhofs, évêque de Liège, s’implique dans le sauvetage des Juifs persécutés en abritant le rabbin local puis en encourageant le directeur des « Colonies scolaires catholiques », Max-Albert Van den Berg, à venir en aide aux enfants d’origine juive. Un véritable réseau de solidarité se met en place. Lorsqu’il est démantelé et ses animateurs appréhendés, le beau-frère de Van den Berg, Georges Fonsny, prend la relève.
claser-267979(2).jpg 01-09-1942 Claser perd son soutien à Londres Les « Londoniens » sont de plus en plus réticents envers Claser, qui perd ses relais : Henri Rolin, Henri Bernard. Ce dernier doit quitter la 2ème Section du MDN où il est remplacé par le lieutenant-colonel Jean Marissal).
Comité de Défense des Juifs 01-09-1942 Comité de Défense des Juifs. En savoir plus
Razzia Brussel 03-09-1942 3 septembre 1942. La rafle des Juifs de Bruxelles En savoir plus
268405.jpg 04-09-1942 Accord de coopération essentiellement symbolique entre le MNB et le FI dans la mesure où les deux mouvements sont d’orientation politico-philosophiques divergentes. L’accord se maintient néanmoins vaille que vaille jusqu’à la Libération.
nmw_pc156_1942-06_01_001-00001-le-mAtallurgiste-juin-1942.jpg 01-10-1942 Apparition du bulletin Le Métallurgiste, feuille résistante derrière laquelle se trouve la Fédération liégeoise des Métallurgistes et –surtout- André Renard, un ex-« prisonnier de guerre » récemment libéré, adepte d’un syndicalisme indépendant de combat.
4779.jpg 06-10-1942 Travail obligatoire, deuxième phase En savoir plus
tobruk_1941_-_british_matilda_tanks-el-alamein.jpg 25-10-1942 Victoire des Britanniques contre les forces de l’Axe à El-Alamein (Egypte).
268405.jpg 01-11-1942 Adhésion au Front de l’indépendance de Solidarité. L’organisation est née comme structure de soutien financier au Parti communiste après les arrestations de juin 1941. L’organisation est dirigée par l’enseignante Yvonne Delcourt (1901-1988) jusqu’à son arrestation le 15 juillet 1943.
10752-funArailles-de-jean-theugels.jpg 19-11-1942 Assassinat de Jean Teughels. Assassinat spectaculaire du bourgmestre rexiste du « Grand-Charleroi », Jean Teughels, par les communistes. En guise de représailles, 8 militants du PCB arrêtés précédemment sont fusillés le 27 novembre 1942. Dix autres exécutions ont lieu le 12 décembre tandis que 75 otages, essentiellement des notabilités, sont expédiés au fort de Huy où ils séjournent de longs mois.
carcob_cl2-258_1942-12_01_044-00001-dr-dAc-42-grAves-dAp.jpg 25-11-1942 Grèves contre le Travail obligatoire. Au fil de ce mois, mais surtout les 25 et 26 novembre, succession de grèves dans les bassins sidérurgiques wallons pour protester contre les « déportations ouvrières ». Elles auront pour conséquence de retarder les premières levées pour le Travail obligatoire en Allemagne au 15 février 1943.
28176-otages-verviers.jpg 27-11-1942 Premières exécutions d'otages par l'occupant suite aux attentats commis contre les collaborateurs.
163743-fernand-dehousse-s-d-.jpg 06-12-1942 Fondation du Rassemblement Démocratique et Socialiste Wallon En savoir plus
32519-gouv-belge-de-londres.jpg 17-12-1942 Le gouvernement de Londres prend un arrêté-loi renforçant les sanctions de la collaboration politique.
bastin-30353.jpg 30-12-1942 La "Légion belge" devient "l'Armée de Belgique" Suite à l’intronisation officielle du colonel Bastin à la tête de la Légion belge par le gouvernement Pierlot, celle-ci devient l’« Armée de Belgique » (« AB »). L’objectif est d’éviter tout amalgame avec des organisations fascistes existantes (« Légion Wallonie ») ou ayant existé (« Légion nationale »). La toute nouvelle « Armée de Belgique » est structurées en cinq zones – au lieu des trois de l’ancienne Légion belge. Chaque zone est subdivisée en secteurs, refuges et groupes. Mais elle n’est pas pour autant la seule formation militaire officiellement reconnue : le Mouvement National Belge et le Front de l’Indépendance le sont également.
28076-appareil-pour-communiquer-avec-londres.jpg 01-01-1943 Le Comité Gilles renseigne le gouvernement En savoir plus
01-01-1943 Echec d’une tentative de fusion entre le Mouvement National Royaliste et l'Armée de Belgique
Andrée De Jongh 15-01-1943 Arrestation d'Andrée de Jongh En savoir plus
40596.jpg 18-01-1943 Degrelle brûle ses derniers vaisseaux et proclame au Palais des Sports de Bruxelles la "germanité des Wallons", ce qui semble annoncer la fin de la Belgique et l’intégration de ses populations dans un grand Reich germanique.
soma_bg405_1943-03_01_012-00003-le-peuple-mars-43-grAves-contre-dAp.jpg 29-01-1943 Importantes grèves dans les bassins wallons, essentiellement dans l’industrie sidérurgique. Il s’agit encore et toujours pour protester contre le Travail obligatoire. Environ 60.000 grévistes sont recensés. André Renard et ses amis jouent un rôle majeur aux côtés des Comités de Lutte Syndicale communisants.
01-02-1943 Adoption du plan « Cheval de Troie », élaboré de concert par le SOE et la 2ème Section du Ministère de la Défense nationale. Approuvé par Pierlot, il constitue une sorte de règlement de combat de la résistance armée intérieure. Il est diffusé en Belgique même, sous forme de brochure clandestine, à partir de mars.
claser-267979.jpg 23-02-1943 23 février 1943. Fausse sortie de prison de Charles Claser, manipulé par la Sipo-SD, qui essaye par ce stratagème de noyauter l’ « Armée de Belgique ». Le succès de l’opération étant mitigé, Claser regagne sa cellule. Il est déporté au camp de concentration de Gross Rosen, où il meurt le 12 décembre 1944. Quant à Lentz, détenu de longs mois à Saint-Gilles, il est transféré en janvier 1944 au camp de Sachsenhausen. Il survit péniblement jusqu’à sa libération le 4 mai 1945.
as-aoAt-1944-photo-27911.jpg 01-03-1943 Premier « maquis » en Ardenne. En savoir plus
30586.jpg 14-04-1943 Exécution de Paul Colin. En savoir plus
copie-3-camion-dossin.png 19-04-1943 Attaque du XXe convoi de Juifs déportés vers Auschwitz. Trois jeunes résistants bruxellois attaquent le convoi à Boortmeerbeek, dans le Brabant flamand. L’opération permet de libérer 17 personnes. L’histoire du XXe convoi ne s’arrête pas là puisque plus loin sur le trajet, d’autres personnes prennent la fuite, grâce à des outils volés à la caserne Dossin et emportés clandestinement à bord du train. Au total, ils sont 236 à s’être enfuis (le convoi compte 1.631 déportés) : 26 sont tués, 90 sont repris, mais 120 recouvrent définitivement la liberté. Deux des trois acteurs survivront à l’occupation.
Walthère Dewé 20-04-1943 “Signature d’un “modus vivendi” entre l’ “Armée de Belgique” (Bastin) et l’ “Armée de la Libération” (Clerdent), par l’entremise de Walthère Dewé, chef de “Clarence”. L’ « AL » concède en quelque sorte à l’ « AB » la prééminence en matière de tâches militaires - elle ne fait que reconnaître un état de fait - et s’engage à assurer une « collaboration organique » entre les deux organisations.
163798-ivan-gArard.jpg 27-04-1943 Interception de l'état-major de l'Armée de Belgique En savoir plus
centraal-comitA-van-de-kpb-1945.jpg 13-05-1943 Période turbulente pour le PCB (Une) En savoir plus
soma_bg334__01_001-00001-le-mAtallurgiste-oct-43.jpg 01-06-1943 Création du Mouvement Métallurgiste Unifié (« MMU »), issu du rapprochement des amis d’André Renard et des Comités de Lutte Syndicale communisants de la région liégeoise. Cette alliance reste néanmoins fragile, la vision syndicale des communistes n’étant pas celle de Renard. Le « MMU » préfigure cependant le Mouvement Syndical Unifié de l’été 1944.
32519-gouv-belge-de-londres.jpg 01-07-1943 Le gouvernement Pierlot en contact avec le MNB. Désireux de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, le gouvernement Pierlot dépêche un agent de la Sûreté de l’Etat pour prendre contact avec le Directoire du MNB (Mouvement Nationale Belge), qui obtient ainsi une sorte de reconnaissance officielle et est ultérieurement gratifié de quelques parachutages d’armes.
Richard Altenhoff 03-07-1943 Arrestation de Richard Altenhoff (Group G) Le « Groupe G », qui a entamé ses sabotages ciblés peu avant, subit une première perte importante avec l’arrestation de Richard Altenhoff, co-fondateur du groupe et responsable du département « Matériel ». Fusillé le 30 mars 1944, il est remplacé par le jeune René Ewalenko.
carcob_cl2-258_1943-08_01_056-00001-dr-1-8-1943.jpg 23-07-1943 « Compromis des Quatre » dirigeants communistes appréhendés par l’ennemi (Relecom, Leemans, Joye, Van Den Boom). Ils s’engagent à suspendre la lutte - mais ne sont suivis ni par les militants, ni par les cadres survivants. Déportés, ils devront rendre des comptes après la guerre devant leurs instances dirigeantes.
207067-hitler-et-mussolini.jpg 25-07-1943 Eviction du dictateur italien Mussolini et écroulement du régime fasciste. L’Italie capitule sans condition le 8 septembre 1943. Le nord et le centre sont occupés par les Allemands, qui mettent en place le régime « nazi-fasciste » de la République sociale italienne.
carcob_cl2-258_1943-08_01_056-00001-dr-1-8-1943.jpg 01-08-1943 Le Parti communiste poursuit la lutte. Edition par l’ennemi du faux Drapeau rouge destiné à déstabiliser la famille communiste en répandant les consignes de suspension de la lutte énoncées lors du «Compromis des Quatre». Ces consignes ne sont pas suivies. A l’automne, les communistes réactivent au contraire les attentats ponctuels contre les personnalités liées à la Collaboration.
kb_iv20913b2_1943-09-23_01_018-00004-bull-int-fi-23-9-43.jpg 01-08-1943 Londres en contact avec le FI. Dans sa recherche de relais fiables sur le terrain, «Londres» réussit à prendre contact avec la direction du «FI» via les missions de Philippe de Liedekerke («Claudius») le 15 juillet et d’André Wendelen («Tybalt») le 10 août afin de répartir via son service «Solidarité» les fonds que le gouvernement belge destine à l’aide aux réfractaires au Travail obligatoire. Pour le Bulletin intérieur du «FI» (20 septembre 1943), c’est la preuve que le Front est reconnu comme "la principale organisation de combat antinazie". Mais les autres formations de la résistance armée ne sont pas ravies de la décision et le font savoir. A terme, le gouvernement Pierlot adapte sa politique.
272598-sabotage-2.jpg 14-08-1943 Sabotage par Groupe G. Le « Groupe G » provoque le déraillement d’un train chargé de minerai pour l’Allemagne dans le tunnel d’Esneux, interrompant le trafic d’une ligne importante pendant une semaine.
164253-scheyven.jpg 01-09-1943 Création du réseau « Socrate ». En savoir plus
272607-sabotage.jpg 05-09-1943 Sabotage spectaculaire, à la dynamite, par les soins du « Groupe G », de l’écluse Billiet du canal d’Ath à Blaton. Le canal se retrouve asséché (et hors d’usage) pendant cinq mois. D’autres actions du même type frappent d’autres écluses à Beloeil et à Clabecq le 15 novembre et le 6 décembre 1943.
soma_bg197_1944-03_01_001-00001-front-nr-1-maart-1944.jpg 01-10-1943 Premier numéro de Front. Le journaliste Fernand Demany est le rédacteur en chef de l’organe national du Front de l’indépendance.
as-aoAt-1944-photo-27911.jpg 01-10-1943 Développement de la résistance. Tandis que se multiplient en Ardenne, à la fin de l’été et à l’approche de l’automne, des maquis et autres «campements forestiers» plus proches du MNB et de l’ «AB» que du «FI», on assiste dans l’Entre-Sambre-et-Meuse à la montée en puissance d’un groupe de jeunes résistants étiquetés de gauche. Leurs cadres appartenaient naguère à l’ULB. Ils font preuve d’indéniables dispositions à la guérilla. Ils sont dirigés par Marcel Franckson («Nestor»). En avril 1944, ils intègrent le «Service Hotton» téléguidé depuis Londres par le major Adelin Marissal. A peu près à la même époque se manifestent dans la vallée de l’Ourthe ainsi que dans les environs de Marche-en-Famenne de petits maquis formés de «PA» ou de prisonniers soviétiques évadés. Au cours de ce même mois d’octobre paraît pour la première fois Front, tribune de propagande du «Front de l’Indépendance» largement diffusée (tirage moyen : 30.000 exemplaires) et dernière-née des grandes feuilles de la presse clandestine.
Le Soir, 9 novembre 1943 09-11-1943 Le faux Soir Quand le Front de l'Indépendance célèbre à sa façon le 25e anniversaire de l'Armistice de 1918... En savoir plus
290961-rallier-les-mp.jpg 01-12-1943 Préparer la Libération. Décision, au sein du « FI » de former un « Appareil militaire » censé rassembler les personnes et les groupements décidés à agir au jour J, c’est-à-dire à la Libération.
Walthère Dewé 14-01-1944 Walthère Dewé (Clarence) abattu à Bruxelles. En savoir plus
272607-sabotage.jpg 15-01-1944 Grande Coupure (La), la plus belle opération de sabotage coordonnée du réseau électrique En savoir plus
kb_jb838_1944-02-01_01-00001lesoir-assassinatbovesse 01-02-1944 Assassinat de François Bovesse. En savoir plus
La Voix des Belges 18-02-1944 Série d'arrestations au MNB. En savoir plus
31593.jpg 28-02-1944 Assassinat d'Alexandre Galopin En savoir plus
armAe_secrAte-Acusson.jpg 03-03-1944 Début d’une importante série de parachutage d’armes et d’explosifs en faveur de la future Armée secrète.
32504-jules-pire.jpg 15-03-1944 Pire prend le commandement de l'Armée de Belgique. Se sentant menacé, le chef de l’ Armée de Belgique, Yvan Gérard, quitte la Belgique pour Londres : le lieutenant-général Pire assumera désormais jusqu’à la Libération le commandement de cette formation.
30463-jean-burgers.jpg 17-03-1944 Arrestation de Jean Burgers (Groupe G). Jean Burgers est arrêté par l’ennemi avec quatre autres résistants. Il est pendu à Buchenwald le 3 septembre 1944.Sa femme, Hélène Léva, réussit à le suppléer pendant une quinzaine de jours avant de transmettre la direction du « Groupe G » à l’adjoint de Burgers, Robert Leclercq.
Richard Altenhoff 30-03-1944 Altenhoff Richard En savoir plus
272470-breendonk.jpg 01-04-1944 Intensification des actions de la résistance provoque une sévère répression. En savoir plus
272598-sabotage-2.jpg 01-04-1944 Passage des maquisards du groupe Franckson au service Hotton, lié à l’Armée secrète. Le groupe multiplier dès lors les sabotages et les opérations de guérilla dans la région de Chimay-Couvin.
soma_bg334_1944-07_01_003-00002-mAtallurgiste-juillet-1944.jpg 01-05-1944 Création du "Mouvement Syndical Unifié". Le Mouvement Métallurgique Unifié de Renard, en froid avec les Comités de Lutte syndicale, devient le Mouvement Syndical Unifié. Basé pour l’essentiel dans le bassin de Liège, il ne tarde pas à prendre contact avec des organisations-sœurs présentes ailleurs en Wallonie afin d’augmenter sa représentativité, qu’il s’agisse de l’Union des Syndicats de Namur, du Syndicat Unique de Charleroi ou du Syndicat Unique des Employés du Centre.
André Renard (Mouvement Métallurgique Unifié) 01-05-1944 Le Mouvement Métallurgique Unifié devient le Mouvement Syndical Unifié (MSU). Le Mouvement Métallurgique Unifié d’André Renard était en froid avec les Comités de lutte syndicale. Basé pour l’essentiel dans le bassin liégeois, il prend des contacts avec des organisations similaires à Namur, Charleroi et le Centre pour étendre son influence.
louette-dAtail.jpg 09-05-1944 Arrestation du chef de la Witte Brigade, Marcel Louette.
290949-tract-partisans-mp.jpg 01-06-1944 Création des "Milices patriotiques" En savoir plus
28076-appareil-pour-communiquer-avec-londres.jpg 01-06-1944 La BBC lance d’ailleurs le code de préalerte, « Message pour la petite Berthe : la frondaison des arbres vous cache le vieux moulin».
armAe_secrAte-Acusson.jpg 01-06-1944 L’ « Armée de Belgique » devient l’ « Armée Secrète ». Sous les ordres du général Jules Pire, sa mission, définie depuis des mois, reste la même : préparer progressivement l’insurrection nationale avec ses éléments peu ou prou armés et pourvus d’un semblant d’uniforme (des salopettes grises) dès que la BBC en donnera le signal à partir de différents messages spécifiques.
apr-dApart-de-la-famille-royale-6-6-1944.jpg 06-06-1944 Les Allemands emmènent Léopold III et sa famille en Allemagne
74256-dAbarquement-alliA.jpg 06-06-1944 Débarquement allié de Normandie.
272598-sabotage-2.jpg 08-06-1944 Forte augmentation des sabotages. En savoir plus
Albert Mélot 15-06-1944 Libération de Albert Mélot. En plein Gand, l’Armée secrète a libéré l’agent parachuté Albert Mélot (1915-2010). En représailles de l’action qui coûte la vie à deux soldats allemands, l’occupant arrête une centaine de personnes.
1182px-bagrationmap2.jpg 22-06-1944 Offensive finale des Soviétiques pour libérer leurs territoires ( « Opération Bagration » ), et repli général allemand à l’Est.
begrafenis-edouard-degrelle.jpg 08-07-1944 Assassinat d'Edouard Degrelle. Assassinat par la résistance, à Bouillon, d’Edouard Degrelle, frère du Chef de Rex, et représailles rexistes à partir du 9 juillet à l’encontre d’adversaires politiques locaux.
10-07-1944 Exécutation de 25 prisonniers politiques. Suite à des attaques contre des SS wallons, 25 prisonniers politiques sont exécutés comme otages, et l’opération sera réitérée quelques jours plus tard à Leopoldsburg dans les mêmes proportions.
31960.jpg 13-07-1944 Instauration de la Zivilverwaltung En savoir plus
Arrivée des Juifs 31-07-1944 Le dernier transport (26) quitte la caserne Dossin. À bord se trouvent 563 personnes, dont 187 survivent à l'expulsion.
01-08-1944 De nouveaux attentats à Bruxelles contre l’occupant et ses partisans. Ils entraînent l'exécution de trente otages. D ’autres suivront encore à Bruxelles (23 août : 15 exécutions), à Gand (23 août : 15 fusillés), à Gosselies (24 août : 20 exécutions).
276273-attentat-bxl.jpg 01-08-1944 Attentats à Bruxelles. De nouveaux attentats contre l’occupant et des collaborateurs à Bruxelles suscitent une nouvelle vague d’exécutions de 30 otages ! D’autres suivront à Bruxelles (23 août : 15 exécutions), à Gand (23 août : 15 fusillés), à Gosselies (24 août : 20 exécutions)…
272514-kiezegem.jpg 11-08-1944 « Représailles » à Meensel-Kiezegem par Sipo-SD et DeVlag. Après l'exécution d'un collaborateur par la résistance locale, vaste action de représailles par la Sipo-SD, secondée par des éléments du Veiligheidskorps de la DeVlag. 91 habitants sont arrêtés comme otages ; 63 mourront en déportation.
136646-blondeel.jpg 16-08-1944 « Mission Noah ». Arrivée du premier groupe de parachutistes SAS du lieutenant Renkin en Ardenne belge, et prise de contact avec l’Armée Secrète afin d’activer les opérations de guérilla. D’autres groupes suivront (29 août, 1er septembre,…), dont celui du capitaine Blondeel…
31380.jpg 17-08-1944 Assassinat du Bourgmestre de Charleroi. En savoir plus
164027.jpg 18-08-1944 Tuerie de Courcelles. En savoir plus
bombardement-van-namur-door-de-geallieerden.jpg 18-08-1944 Reprise de la guerre aérienne. En savoir plus
louis_braffort_1886-1944.jpg 23-08-1944 Louis Braffort, bâtonnier de l’Ordre des Avocats, est assassiné par les rexistes.
25-08-1944 Violence dans la région d'Arlon. La région d’Arlon, jusque-là relativement paisible, est la proie de représailles de la Sipo-SD. Entre ces deux dates, 21 résistants ou supposés tels sont abattus dans les environs de la ville, peu de temps après la mise à mort de deux notables locaux, le Dr. Hollenfeltz et le procureur du roi Lucion.
bevrijding-parijs.jpg 25-08-1944 Libération de Paris, qui est ressentie par l’opinion comme un signe avant-coureur d’un départ imminent de l’occupant.
272523-reprAsailles-des-ss-A-ciney.jpg 26-08-1944 Violence dans la région de Ciney. Nouvelle action de ratissage de l’occupant dans la région de Ciney suite aux activités du maquis local. Sous le commandement de l’Obersturmführer Strauch, une troupe hétéroclite de 800 à 1000 hommes ( Feldgendarmes, Sipo-SD de Dinant et Charleroi, Gardes wallonnes, SS Vlaanderen, SS Wallonie et Wehrmacht) quadrillent la contrée, arrêtent des dizaines de « suspects » dans les villages de Custinne, Pessoux, Jannée et incendient l’hôtel de ville de Ciney.
fuite-des-all-287345.jpg 28-08-1944 Les Allemands commencent à partir. Les Alliés approchant, le Reichskommissar Grohé ordonne l’évacuation des administrations civiles allemandes et du personnel auxiliaire féminin avant de regagner son fief de Cologne.
272523-reprAsailles-des-ss-A-ciney.jpg 28-08-1944 Nouvelle action de ratissage de l’occupant dans la région de Ciney suite aux activités du maquis local. Sous le commandement de l’ Obersturmführer Strauch, une troupe hétéroclite d’un millier d’hommes (Feldgendarmes, Gardes wallonnes, Sipo-SD de Dinant et Charleroi, SS-Vlaanderen et SS-Wallonie, Wehrmacht) quadrillent la contrée, arêtent des dizaines de suspects dans les villages de Custinne, Pessoux, Jannée et incendient l’hôtel de ville de Ciney.
armAe_secrAte-Acusson.jpg 01-09-1944 Armée secrète et Libération En prévision d’une proche libération, le général Jules Pire donne l’ordre à l’ Armée Secrète de lancer sans tarder les opérations de guérilla.
28086-Ametteur-clandestin.jpg 01-09-1944 Arrêté-loi relatif aux agents de renseignements et d’action. (Moniteur belge du 15 octobre 1944). Il abroge un premier arrêté-loi rédigé le 20 janvier 1944. Il est lui-même complété et remplacé par l’arrêté-loi du 16 février 1946 (Moniteur belge du 27 mars 1946).
30602.jpg 01-09-1944 Des collaborateurs prennent la fuite. Richard Jungclaus ordonne l’évacuation outre-Rhin des militants et des personnalités d’Ordre Nouveau les plus compromis, ainsi que leurs familles. Depuis de nombreux mois; les partis de la Collaboration se préparent à cette éventualité. Environ 5000 francophones et 15.000 Flamands se retrouveront à l’est du Rhin, attendant une hypothétique victoire allemande pour effectuer leur retour.
mons-29024.jpg 02-09-1944 Les premières libérations. La libération de la Belgique commence dans la matinée avec l’entrée sur le territoire national de l’avant-garde de la 2ème division blindée U.S. à Rumes. Mons et Tournai seront délivrés en début de soirée…
260px-prison_de_saint-gilles_-_20080325.jpg 02-09-1944 Odyssée du « train fantôme » Convoi ferroviaire censé déporter vers l’Allemagne les derniers prisonniers politiques de Bruxelles (Environ 1500 détenus) mais ralenti par le personnel du rail et ramené à son point de départ le lendemain. Tous seront libérés le 3 septembre, après tractations entre un Jungclaus et l’avocat Feddy Eickhoff, les consuls des puissances neutres, l’ambassadeur du Reich à Bruxelles…
ceges-29218-sipho-dAfilA-troupes-belges.jpg 03-09-1944 Libération de Bruxelles En savoir plus
137005.jpg 03-09-1944 Incendie au Palais de justice. En savoir plus
142706-libAration-de-liAge.jpg 03-09-1944 Belgique est progressivement libérée (La). En savoir plus
mons-29024.jpg 03-09-1944 Bataille de la "poche de Mons" En savoir plus
libAration-namur.jpg 04-09-1944 Libération de Namur par la 3e division blindée américaine.
bevrijding-charleroi.jpg 04-09-1944 Libération de Charleroi. Le 4 septembre, en matinée, Charleroi se libérera à peu près seule par une mobilisation des divers mouvements de résistance.
04-09-1944 La région d’Arlon, jusque-là relativement paisible, devient la proie de représailles de la Sipo-SD. 21 résistants sont abattus dans les environs de la ville peu après la mise à mort de deux notables locaux connus pour leur hostilité envers l’ « Ordre nouveau ».
anvers-6-209950.jpg 04-09-1944 Libération d'Anvers En savoir plus
img_4203-final.jpg 06-09-1944 Massacre de Forêt-Trooz En savoir plus
Libération de Liège 07-09-1944 Libération relativement aisée de Liège par la 3e Division armée américaine
220653(2).jpg 08-09-1944 Retour de Londres du gouvernement belge toujours dirigé par Hubert Pierlot
10-09-1944 Le major-général britannique George Erskine arrive à Bruxelles. Il exercera, au nom du Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force (SHAEF), « l’autorité suprême dans la mesure requise par les nécessités militaires ».
gi000104010-van-parys.jpg 12-09-1944 La résistance assiste les armées alliées. Hormis les régions situées au nord du Canal Albert, toute la Belgique est libérée. Un certain nombre de résistants (10.000 ?) assume des tâches de surveillance des camps d'internement ou des camps de prisonniers allemands, suppléant ainsi provisoirement à la carence des autorités légales ou assistant les armées alliées.
sado-reconn-rAsist.jpg 13-09-1944 Reconaissance des groupements de résistance. Arrêté ministériel reconnaissant l’Armée de la Libération, l’Armée secrète, le Front de l’indépendance (comprenant l’Armée belge des Partisans et les Milices patriotiques), le groupe G, le groupe Nola, le Mouvement national belge, l’Organisation militaire belge de Résistance et la Witte Brigade comme groupements de résistance (armée). Seront encore reconnus successivement entre 1947 et 1965, Les Insoumis, les Affranchis, le Mouvement national royaliste (déjà reconnu partiellement le 5 octobre 1944), le service D, la Kempisch Legioen et finalement, L100.
163742 20-09-1944 Le prince Charles prête serment constitutionnel comme Régent de Belgique. La déportation en Allemagne du roi Léopold III avait provoqué une vacance du pouvoir royal
164058-pierlot.jpg 26-09-1944 Formation du gouvernement d’union nationale. Pierlot réussit à former un nouveau gouvernement d’union nationale, intégrant dans son équipe deux ministres communistes et un ministre « résistant » (Fernand Demany, un « FI » affilié discrètement au PCB).
restitution-armes.jpg 02-10-1944 Eisenhower veut le désarmement de la résistance. Eisenhower, commandant suprême du corps expéditionnaire allié, fait part dans un ordre du jour de son désir de voir démobilisées les forces de la résistance belge.
28027(2).jpg 15-10-1944 Début de la démobilisation des groupements de résistance armée. Elle s’achèvera dans le courant du mois de novembre.
81873.jpg 31-10-1944 Le gouvernement Pierlot fixe à 40.000 hommes les effectifs résistants susceptibles d’être incorporés dans l’armée ou la gendarmerie. Les non-enrôlés sont priés de rendre leur armement.
anvers-6-209950.jpg 01-11-1944 Libération de Knokke par la 3e division d’infanterie canadienne. Elle est grandement aidée par la Résistance locale. Deux jours plus tard, l’ensemble du territoire est vide de troupes allemandes.
29206.jpg 13-11-1944 Le désarmement de la résistance. Arrêté-loi gouvernemental complétant la circulaire ministérielle du 10 novembre précédent sur l’intégration des cadres de la résistance dans l’armée belge et impliquant de facto le désarmement de la résistance pour le 19 novembre au plus tard. En cas de non-observance de ces dispositions, des sanctions sont prévues (amendes, peines privatives de liberté,…).
fernand-demany 16-11-1944 Démission des ministres communistes. Les ministres communistes et « le » ministre censé représenter la Résistance, le « FI » Fernand Demany donnent leur démission pour protester contre la mise à l’écart de la résistance et des « forces démocratiques ».
82066-fi.jpg 25-11-1944 Meeting communiste En savoir plus
96544-paysage-typique-algoet.jpg 16-12-1944 Début de la bataille des Ardennes. En savoir plus
210764-degrelle-uniforme-ss.jpg 27-12-1944 Procès de Léon Degrelle En savoir plus
74816-capitulation.jpg 08-05-1945 Capitulation de l'Allemagne. Une célébration plus problématique? (La) C’est dans l’après-midi du 7 mai 1945 que la nouvelle de la capitulation allemande est connue en Belgique. L’acte de reddition a été signé à Reims à 2 h 41 du matin. Un deuxième document sera signé à Berlin dans la nuit du 8 au 9 mai. Pour les Soviétiques, il était important que cette signature intervienne dans la capitale de l’Allemagne vaincue. Quoi qu’il en soit, le 8 mai marque la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. En savoir plus
statut-1.jpg 22-06-1945 Arrêté-loi relatif aux actes accomplis pendant l’occupation ennemie en vue de soutenir l’action de la Résistance. (Moniteur belge du 11 juillet 1945). Il est modifié par celui du 20 septembre 1945 (Moniteur belge du 21 octobre 1945), auquel il convient d’adjoindre l’arrêté-loi du même jour publié aussi le 21 octobre accordant l’amnistie pour certaines infractions. Ces actes législatifs permettent d’amnistier les faits légalement délictueux commis par des résistants pour la Résistance entre le 9 mai 1940 et le 41e jour après la libération du lieu de l’infraction.
hiroshima_aftermath-wikipedia.jpg 06-08-1945 Bombe atomique U.S. sur la ville japonaise d’Hiroshima. Nagasaki sera frappée semblablement le 9 août.
overgave-japanners-aan-de-engelsen-1945.jpg 15-08-1945 Capitulation sans condition du Japon. Prescrit impérial reconnaissant la capitulation sans condition du Japon. La capitulation sera rééditée plus solennellement en baie de Tokyo le 2 septembre 1945.
action-de-sabotage-aux-environs-de-verviers.jpg 19-09-1945 Arrêté-loi établissant le statut de la résistance armée. (Moniteur belge du 12 octobre 1945). Il est modifié par la loi du 30 mai 1953 (Moniteur belge du 7 juin 1953) et par celle du 1er avril 1965 (Moniteur belge du 10 avril 1965).
92867-destruction-tour.jpg 16-03-1946 Destruction de la Tour de l'Yser En savoir plus
soma_bg162_1942-11_01_020-00001-l-espoir-nov-42-dAportations-trav.jpg 24-12-1946 Arrêté-loi organisant le statut des résistants civils et des réfractaires. (Moniteur belge du 16 janvier 1947).
199890-pg-recevant-un-colis.jpg 05-02-1947 Loi créant le statut de prisonniers politiques étrangers. (Moniteur belge du 15 février 1947).
260637-aide-au-retour.jpg 26-02-1947 Loi réglant le statut des prisonniers politiques et de leurs ayants droit. (Moniteur belge du 16 mars 1947).
België Vrij - november '41 01-09-1948 Loi établissant le statut des résistants par la presse clandestine. (Moniteur belge du 27 et 28 septembre 1948).
574745.jpg 30-06-1961 Loi Vermeylen. En savoir plus
fo010503-jpg.jpg 21-11-1974 Loi portant statut de résistant au nazisme dans les territoires annexés. (Moniteur belge du 31 décembre 1974).
1900
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1901
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1902
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1903
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1904
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1905
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1906
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1907
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1908
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1909
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1910
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1911
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1912
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1913
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1914
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1915
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1916
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1917
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1918
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1919
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1920
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1921
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1922
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1923
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1924
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1925
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1926
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1927
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1928
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1929
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1930
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1931
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1932
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1933
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1934
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1935
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1936
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1937
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1938
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1939
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1940
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1941
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1942
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1943
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1944
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1945
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1946
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
1947
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
Aucune date trouvée avec ces filtres.
Valider
Filtres
Thème
Mot clés