Belgique en guerre / Personnalités

Robert Verbelen

Thème - Collaboration

Auteur : De Wever Bruno (Institution : UGent)

Robert Verbelen (1911-1990) est un militant nationaliste flamand. Il est membre de la SS flamande et de la Duits-Vlaamse Arbeidsgemeenschap (DeVlag), et fondateur du corps de sécurité (Veiligheidskorps). Il est l'un des criminels de guerre flamands les plus connus de la Seconde Guerre mondiale.

Du flamingantisme à la collaboration radicale

Avant-guerre, Verbelen est actif dans des associations nationalistes flamandes comme le Vlaams Nationaal Verbond (VNV) et la Ligue flamande de football (Vlaamse Voetbalbond), dont il est le secrétaire. Fin 1940, il adhère à l'Algemene SS-Vlaanderen où il occupe, à Louvain, une fonction dirigeante. Fin 1941, il devient membre de la DeVlag.

7600.jpg
Institution : CegeSoma
Droits d'auteur : Droits Réservés
Légende d'origine : Verbelen aan het hoofd van de kolonne

Contre-terreur et crimes de guerre

10755.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Vandaag had te Brussel de begrafenisplechtigheid plaats van de heer Galopin, bestuurder van de "General Ban van Belgïe", slachtoffer van de terreuraanvallen. De plechtigheid in de kerk van het Heilig Hart. Aujourd'hui a eu lieu à Bruxelles l'enterrement de monsieur Galopin directeur de la Banque de la Société Générale de Belgique tombé sous les balles terroristes. La cérémonie à l'église du Sacré Coeur. 4/3/1944 (Frei gegeben durch zensur)

En 1943, il devient le chef d'une cellule de la DeVlag qui doit protéger les membres des attentats commis par la résistance. Cette cellule devient le corps de sécurité avec lequel Verbelen se livre à des assassinats contre des citoyens suspectés d'appartenir à la résistance ou d'en être des sympathisants. Il fait des dizaines de victimes, dont la plus connue est Alexandre Galopin, le gouverneur de la Société Générale.

Acquittement à Vienne ...

Après la guerre, Verbelen plonge dans la clandestinité en Autriche. Sous un faux nom, il collabore avec les services de renseignement américains, pour lesquels il met en place des réseaux anticommunistes. En 1958, il entre au service de la Sûreté de l’État autrichienne, et devient, l'année suivante, citoyen autrichien. Entre-temps, en Belgique, il est condamné par contumace à la peine capitale.

En 1960, il est emprisonné en Autriche pour crimes de guerre. Au cours de son procès en 1965, Verbelen proclame ses convictions nationalistes flamandes et la légitimité de son combat contre les partisans. La plupart des crimes de guerre sont absents du dossier dont dispose le procureur autrichien. Il est donc acquitté par un jury populaire.

204580.jpg
Institution : CegeSoma
Droits d'auteur : Droits Réservés
Légende d'origine : "Proces VERBELEN Vienne 1965"

... protestations en Belgique

En Belgique, le jugement suscite une vive émotion, notamment dans les organisations d'anciens résistants. Pour apaiser ces protestations, le gouvernement décide de créer un Centre de Recherches et d’Études Historiques de la Seconde Guerre Mondiale (devenu aujourd'hui le Centre d’Études et de Documentation Guerre et Sociétés Contemporaines).

Jusqu'à son décès en 1990, Verbelen continue de publier et de faire des conférences pour des organisations d'extrême-droite.

164696.jpg
Institution : CegeSoma
Droits d'auteur : Droits Réservés
Légende d'origine : Robert VERBELEN (extrême droite)Jef FRANCOIS (2ème à partir de la droite)

Bibliographie

Crombez, Bart. “De Algemene-SS Vlaanderen.” Cahiers d’Histoire Du Temps Présent/Bijdragen Tot de Eigentijdse Geschiedenis, no. 17 (1995): 165–202.

Jocqué, Alexander. “De Plaats van Robert Verbelen in de Geschiedenis van de Vlaamse Beweging.” Wetenschappelijke Tijdingen over de Geschiedenis van de Vlaamse Beweging 3, no. 71 (2012): 201–32.


Pour en savoir plus...

163841.jpg Articles Algemene-SS Vlaanderen De Wever Bruno
274144.jpg Articles Duits-Vlaamse Arbeidsgemeenschap (DeVlag) De Wever Bruno
256606 Articles Centre d’Etudes et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines (CegeSoma) Kesteloot Chantal