Belgien im Krieg / Artikel

Légion Flamande (Vlaams Legioen)

Thema - Kollaboration

Verfasser : De Wever Bruno (Institution : UGent)

Unité (1941-1943) qui combat sur le front de l'Est avec les Allemands contre l'Armée rouge.

Une légion antibolchévique

Après l'attaque contre l'Union soviétique (22 juin 1941), des unités antibolchéviques se créent. En Flandre, c'est le Vlaams Nationaal Verbond (VNV) qui en prend l'initiative. Le parti nationaliste flamand, qui collabore avec l'occupant, espère que cet engagement militaire l'aidera à obtenir des autorités allemandes une reconnaissance politique. Il compte aussi sur la sympathie du segment anticommuniste dans la population.

La Légion Flamande est adjointe à la Waffen-SS, avec un statut spécifique (notamment un serment propre à la Légion). Aux yeux de la SS, les soldats de la Légion sont un atout pour la politique pangermanique. Ils font effectivement l'objet d'actions d'endoctrinement contre lesquelles se rebellent certains volontaires proches du VNV. On trouve aussi à la Légion des volontaires partisans de la Grande Allemagne, et des apolitiques.

24299.jpg
Institution : CegeSoma
Sammlung : Sipho
Urheberrecht : CegeSoma
Legende des Ursprungs : Au matin du 11 juillet les hommes sont rassemblés dans la cour du cantonnement. Le porche est orné de fleurs et d'un panneau portant la date 1302, en commémoration de la grande victoire flamande.Op de morgen van 11 juli verzamelen de mannen zich op de koer van hun kantonnement. De poort is met bloemen versierd waarop een plaat het jaartal 1302 draagt ter herdenking van de grote vlaamse zegepraal. [28/7/1944] [Frei gegeben durch zensur]

Le front de Leningrad

La Légion Flamande est envoyée combattre sur le front Nord autour de Leningrad (Saint-Pétersbourg) en tant qu'élément de la Deuxième Brigade d'infanterie SS. Près de dix pour cent des soldats de la Légion y laissent la vie. L'unité est citée à deux reprises à l'ordre du jour du commandement de l'armée allemande pour sa bravoure au front. Entre-temps, quelque 2.600 Flamands s'y sont engagés.

À la mi-1943, la Légion Flamande devient la 6e Sturmbrigade SS 'Langemarck', une unité régulière de la Waffen-SS. Les volontaires doivent prêter le serment SS, ce qui amène une partie d'entre eux à résister et la direction du VNV à renforcer sa lutte politique contre les SS.

Bibliographie

De Wever, Bruno. Vlamingen Aan Het Oostfront : Vlamingen in Het Vlaams Legioen En de Waffen-SS. Tielt: Weesp, 1984.

De Wever, Bruno. “Rebellen Aan Het Oost¬front: De Politieke Moeilijkheden Bij de Vlaamse Oostfronters.” Wetenschappelijke Tijdingen over de Geschiedenis van de Vlaamse Beweging 4 (1994): 201–15.

Seberechts, Frank. Tussen Schelde En Wolchow: Vlaanderen En Het Oostfront. Brussel: Globe, 2002.


Pour en savoir plus...

165211 Artikel Militärische Kollaboration De Wever Bruno
23444.jpg Artikel Front de l'Est De Wever Bruno
274125.jpg Artikel Légion Wallonie Plisnier Flore
260608.jpg Artikel Vlaams Nationaal Verbond (VNV) De Wever Bruno