Belgien im Krieg / Artikel

Province

Thema - Kollaboration

Verfasser : Wouters Nico (Institution : CegeSoma)

Ce niveau administratif intermédiaire augmente son influence sous l'occupation.

Impact de l'occupation

En 1940, on supprime les conseils provinciaux et huit des neuf gouverneurs de province se voient interdire d'encore exercer leurs fonctions. Tous les gouverneurs seront progressivement remplacés par des administrateurs plus dociles, voire collaborationnistes. En 1940, l'administration d'occupation allemande entend renforcer sensiblement le pouvoir des gouverneurs sous prétexte de 'déconcentration', mais cette réforme de la loi provinciale belge ne se fait pas. Les tentatives du Vlaams Nationaal Verbond (VNV) pour mettre en place, par le biais de 'services interprovinciaux', des sortes de ministères flamands de substitution ne réussissent pas davantage.

32722.jpg
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits Réservés
Legende des Ursprungs : Non légendée

Compétences

31703.jpg
Institution : CegeSoma
Sammlung : Belgapress
Urheberrecht : CegeSoma
Legende des Ursprungs : Dr. Jan Grauls, burgemeester van Groot-Brussel

En pratique, les missions des provinces s'étendent. En premier lieu, le gouverneur peut bloquer les nominations de bourgmestres de guerre issue des mouvements de collaboration en refusant de transmettre les candidatures. C'est surtout le cas, dans la première moitié de l'occupation, dans le Brabant et dans certains provinces francophones. En deuxième lieu, les compétences de contrôle se renforcent, en particulier dans le secteur du ravitaillement. L'occupant fait fréquemment appel aux administrations provinciales pour centraliser ses instructions aux villes et communes. Une certaine tension apparait avec le secrétaire général Romsée, qui veut centraliser le contrôle sur les bourgmestres au ministère de l'Intérieur.

Après la Libération

Dans les premières années, ces missions étendues et ces compétences renforcées des administrations provinciales sont partiellement maintenues. Les provinces jouent un rôle important dans l'épuration du personnel politique et administratif des villes et communes. Mais d'autres missions supposent également un contrôle plus décentralisé, comme le ravitaillement et la reconstruction.

Bibliographie

Wouters, Nico. De Führerstaat: overheid en collaboratie in België (1940-1944). Tielt: Lannoo, 2006.

Wouters, Nico. Oorlogsburgemeesters 40/44: lokaal bestuur en collaboratie in België. Tielt: Lannoo, 2004.


Pour en savoir plus...

31047.jpg Artikel Kriegsbürgermeister Wouters Nico
5825.jpg Artikel Administration locale belge Wouters Nico
30427.jpg Artikel Infiltration Wouters Nico