Belgien im Krieg / Artikel

Geheime Feldpolizei

Thema - Justiz

Verfasser : Zurné Jan Julia (Institution : CegeSoma)

La Geheime Feldpolizei est un service de police militaire allemand qui enquête sur les délits commis par des militaires allemands et qui recherche et arrête des personnes constituant un danger pour l'armée d'occupation. Le service compte environ 500 agents et intervient pour lutter contre les activités de la résistance comme l'espionnage et le sabotage. La Geheime Feldpolizei se voit parfois confier des missions par l'Abwehr, le service de renseignements allemand.

En outre, la Geheime Feldpolizei intervient préventivement contre les 'éléments subversifs' identifiés comme tels par le pouvoir occupant, tels les communistes et les Juifs. Après leur capture, les personnes arrêtées sont souvent soumises à de fortes pressions ou torturées pour obtenir des aveux. Après la première année d'occupation, le Sipo-SD se lance lui aussi dans la lutte contre la résistance. Au fil du temps, ce service de police reprend à la Geheime Feldpolizei de plus en plus de tâches liées aux poursuites dirigées contre les groupes de résistants, les communistes et les Juifs.

150749.jpg
Institution : CegeSoma
Urheberrecht : Droits Réservés
Legende des Ursprungs : Non légendée

Bibliographie

Charles, Jean-Léon, Philippe Dasnoy, and Emiel Daenen. Rapporten van de Geheime Feldpolizei (1940-1944) : België En Noord-Frankrijk Tijdens de Bezetting. Antwerpen: Nederlandsche boekhandel, 1974.

Roden, Dimitri. “"In Naam van Het Duitse Volk!” Het Duitse Krijgsgerecht En de Openbare Orde in Bezet België (1940-1944).” Ph.D. Thesis, Universiteit Gent, 2015.

Weber, Wolfram. Die Innere Sicherheit Im Besetzten Belgien Und Nordfrankreich 1940-1944. Düsseldorf: Droste Verlag, 1978.


Pour en savoir plus...

12693.jpg Artikel Polices allemandes Debruyne Emmanuel
12715.jpg Artikel Sipo-SD Roden Dimitri
165130.jpg Artikel Deutsche Repression Roden Dimitri