Belgique en guerre / Articles

Déportations

Thème - Justice

Auteur : Roden Dimitri (Institution : ERM)

La déportation d'adversaires politiques vers les camps et les établissements pénitentiaires situés dans le Reich constitue, dès l'été 1941, un élément essentiel de la politique répressive des Allemands. La déportation donne à l'occupantla possibilité  de désengorger les prisons surpeuplées dans les territoires occupés. Elle permet aussi de se défaire des citoyens dont la détention en Belgique est considérée comme dangereuse pour l'ordre public.

Les déportations peuvent être de nature judiciaire ou extrajudiciaire. Parmi les déportés : des condamnés qui doivent passer leur peine dans une prison allemande, des suspects qui attendent leur procès en Allemagne en tant que détenus Nacht und Nebel et des Sicherheitshäftlinge (prisonniers sous haute surveillance) transférés sans la moindre forme de procès vers un camp de concentration.

Bibliographie

Roden, Dimitri. “"In Naam van Het Duitse Volk!” Het Duitse Krijgsgerecht En de Openbare Orde in Bezet België (1940-1944).” Ph.D. Thesis, Universiteit Gent, 2015.

Roden, Dimitri. “Van Aanhouding Tot Strafuitvoering. De Werking van Het Duitse Gerechtelijke Apparaat in Bezet België En Noord‑Frankrijk (1940-1944).” Cahiers d’Histoire Du Temps Présent/Bijdragen Tot de Eigentijdse Geschiedenis 22 (2010): 113–60.


Pour en savoir plus....

165130.jpg Articles Répression allemande Roden Dimitri
169066 Articles Camps de concentration Nefors Patrick