Belgique en guerre / Personnalités

Van Wassenhove Alfons

Thème - Résistance

Auteur : Bekers Anne (Institution : UAntwerpen)

Alfons Van Wassenhove (1891-ca. 1970) est un résistant originaire de Kapelle. Fondateur du journal clandestin Optimisme, il est également membre du Mouvement national royaliste (MNR) et actif dans le domaine du renseignement.

Ancien soldat et employé des chemins de fer

Pendant la première guerre mondiale, Van Wassenhove a combattu pendant quatre ans sur le front de l'Yser. En 1919, il épouse Rosalia Plompen à Stabroek et commence à travailler comme employé des chemins de fer (SNCB) au dépôt de locomotives d'Anvers-Dam, un important lieu de résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Ses sentiments anti-allemands de la Première Guerre mondiale ont motivé Van Wassenhove à s'opposer à l'occupation allemande en 1940-1944, notamment par le biais de journaux clandestins. Le patriotisme joue en effet un rôle important dans la presse clandestine. En tant qu'ancien combattant, Van Wassenhove se profile comme un véritable patriote.

Résistant et cheville ouvrière du clandestin "Optimisme"

optimisme_3.jpg
Institution : Service des Victimes de Guerre/Archives de l'Etat
Légende d'origine :

Dès l'été 1940, Van Wassenhove crée à Kapelle, de sa propre initiative, le journal clandestin Optimisme. Il le fait, selon ses propres termes, "par un devoir patriotique sincère" et "pour proclamer la vérité [...] aux peuples opprimés, en contraste avec la propagande mensongère allemande" et "pour engendrer de bons éléments de résistance". Le premier numéro apparaît dès le 8 août 1940 et le dernier, le numéro 31, le 1er septembre 1944. Après 1942, le nombre de numéros diminue. En effet, le papier devient extrêmement cher à partir de 1943, ce qui incite Van Wassenhove à voler 2 500 feuilles de papier dans le bureau du lieutenant allemand Kunze au dépôt de locomotives d'Anvers-Dam.

Van Wassenhove est responsable de la préparation, de l'impression, du stockage et de la distribution d'Optimisme. Dans sa propre maison - Oude Baan 14 à Kapellen - il multiplie le tirage avec une machine à pochoir. Pour la distribution, il a fait notamment appel à Frans Van der Veurst, Constant Pelemans et Martin Maes, trois collègues machinistes. Cela permet, grâce au réseau ferroviaire, qu’Optimisme soit également diffusé, depuis Kapellen et Anvers-Dam à Alost, Anvers, Bruxelles, Termonde, Hasselt, Louvain et Merelbeke. De plus, Van Wassenhove n'écrit pas uniquement pour le personnel des chemins de fer - contrairement aux journaux clandestins des Comités de Lutte syndicale qui se concentrent souvent sur un groupe professionnel particulier. Il s'adresse à un large public et fait souvent référence au civisme et au patriotisme. Il s'inspire de la BBC et de La Libre Belgique clandestine. En mars 1942, il rejoint le groupe de résistance du MNR à Kapellen. Son adhésion n’est cependant pas liée à Optimisme, qui reste une publication indépendante et clandestine.

Échapper à la répression allemande

Van Wassenhove a même fait des éditions spéciales d'Optimisme en langue allemande. Il y appelle l'ennemi à arrêter la guerre. L'occupant allemand retrouve la trace de Van Wassenhove et effectue des perquisitions à son domicile le 29 juillet 1943 et le 14 août 1944. Il a cependant réussit à brûler toutes les preuves à temps et a ainsi échappé deux fois à l'arrestation.

optimisme_2.jpg
Institution :
Légende d'origine : Service des Victimes de Guerre/Archives de l'Etat

Après la guerre, la reconnaissance

Quatre jours après les combats de la libération sur le canal antichar de Kapellen, le 4 octobre 1944, Van Wassenhove reprend son travail à la SNCB après un mois d'interruption. En 1948, il est transféré à la gare de marchandises d'Anvers-Nord. Après la guerre, il est reconnu comme résistant par la presse clandestine, devient membre de l'Union nationale de la Presse clandestine et reçoit la Croix de guerre de 1940.

alfonsvanwassenhove_4.jpg
Institution : CegeSoma
Légende d'origine : 1056: UNPC Kapellen, Dossier Eduard Alfons Van Wassenhove, 46/39.3.
alfonsvanwassenhove_3.jpg
Institution : CegeSoma
Légende d'origine : 1056: UNPC Kapellen, Dossier Eduard Alfons Van Wassenhove, 46/39.3.
optimisme_1.jpg
Institution : Service des Victimes de Guerre/Archives de l'Etat
Légende d'origine :

Bibliographie

Roger Balbaert, Kapellen tijdens de Tweede Wereldoorlog, Kapellen: Kulturele Kring Hoghescote, 1995.

Bert Boeckx, Gert De Prins, Bruno De Wever e.a. (red.), Tegendruk. Geheime pers tijdens de Tweede Wereldoorlog, Gand: AMSAB, 2004.

Gert De Prins, Sluikpers. Antwerpen, 1940-1944, Mémoire de maîtrise inédit, Histoire, Université de Gand, 2004.

Optimisme, voir la série complète en ligne, https://warpress.cegesoma.be/f...

En savoir plus?

27948.jpg Articles Résistance Maerten Fabrice
286735-mnr-aprAs-guerre.jpg Articles Constitution du Mouvement National Royaliste (MNR) Colignon Alain
258375.jpg Articles Propagande Di Jorio Irène
165130.jpg Articles Répression allemande Roden Dimitri
Pour citer cette page
Van Wassenhove Alfons
Auteur : Bekers Anne (Institution : UAntwerpen)
https://www.belgiumwwii.be/belgique-en-guerre/personnalites/van-wassenhove-alfons.html