Belgique en guerre / Articles

Culture

Thème - Collaboration

Auteur : Beyen Marnix (Institution : UAntwerpen)

La guerre ne met pas un terme aux activités culturelles en Belgique, mais elles ont lieu, désormais, dans un nouveau champ de forces.

La politique culturelle de l'occupant​​

Les responsables de la politique culturelle au sein de l'administration occupante optent pour une politique culturelle modérée : ils s'efforcent d'aligner les activités culturelles en Belgique sur l'Allemagne, sans toutefois chercher – contrairement aux organisations de la SS – à nazifier le pays. Comme ils souhaitent maintenir un statu quo territorial, ils s'abstiennent de favoriser unilatéralement la culture flamande. Ils font également la promotion d'initiatives qui soulignent les racines germaniques de la culture wallonne.

11961.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Solisten, ballet en acterend koor van de opera uit Essen, in de Muntschouwburg te Brussel op 2 juli 1942. Toneel van het ballet van Tijl Uilenspiegel. [Frei gegeben durch zensur]

La politique culturelle en Flandre

74710.jpg
Institution : CegeSoma
Droits d'auteur : Droits Réservés
Légende d'origine : Non légendée

Le secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale se refuse à collaborer à la politique culturelle de l'occupant, ce qui frustre les nationalistes flamands désireux d'exploiter la situation de guerre pour développer une politique culturelle spécifiquement flamande. Ils tentent de réaliser leurs ambitions en matière de politique culturelle par le biais des services culturels provinciaux et créent, en outre, un service culturel interprovincial.

La politique culturelle en Belgique francophone

Du côté francophone et du côté wallon, on se montre moins disposé à collaborer dans le domaine culturel. Du fait même que les collaborateurs culturels wallons ne mettent guère en cause le statu quo territorial, la collaboration entre l'administration occupante et la Communauté culturelle wallonne est relativement étroite.

10386.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : La communauté culturelle Wallonne a organisé au palais des Beaux-Arts à Bruxelles une exposition d'art wallon. Le vernissage de cette exposition a eu lieu ce mercredi 14.5.1941 15 heures. Les artistes wallons carolorégiens et liégeois ayant pris part à cette exposition. (censure photographique)
Légende Web : Vernissage de l’exposition sur l’art wallon organisée par la Communauté culturelle wallonne (CCW) au Palais des Beaux-Arts en mai 1941. La CCW œuvre pour un rapprochement culturel avec l’Allemagne afin de promouvoir l’art wallon.

Et la culture elle-même ?

Il ne peut guère y avoir d'innovation à l'intérieur de telles balises politiques. Toutefois, la population est en très forte demande d'activités culturelles et le marché étranger est moins apte qu'auparavant à la satisfaire. La production culturelle, abondante, se caractérise surtout par son attachement au passé et par le traditionalisme de son langage formel. On ne voit pas naître de véritable culture de résistance.

Bibliographie

Beyen, Marnix. “Het Cultuurleven. Een Late Terugkeer Naar de Romantiek.” In België Tijdens de Tweede Wereldoorlog, edited by Mark Van den Wijngaert, Bruno De Wever, and Fabrice Maerten. Antwerpen: Manteau, 2015.

Van de Vijver, Herman. Het Culturele Leven Tijdens de Bezetting. Vol. 8. België Tijdens de Tweede Wereldoorlog. Kapellen: Pelckmans, 1990.

En savoir plus...

7406.jpg Articles Vlaamsche Kultuurraad Beyen Marnix
12260.jpg Articles Communauté culturelle wallonne Devillez Virginie
12478.jpg Articles Théâtre Aron Paul
8365.jpg Articles Collaboration artistique Devillez Virginie