Belgique en guerre / Articles

Heimattreue Front

Thème - Collaboration

Auteur : Brüll Christoph (Institution : ULG)

Le Heimattreue Front (HF) est un parti politique dans les Cantons de l’Est qui réclame la rétrocession d’Eupen-Malmedy-Saint-Vith à l’Allemagne. Il apparaît en 1935 comme successeur du Parti Populaire Chrétien (CVP). Tandis que son prédécesseur se situe plutôt dans le milieu catholique, l’organisation du HF démontre sa proximité avec le Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei (NSDAP).

Plus encore que le CVP, il est financé et dirigé par des autorités allemandes. Pendant la campagne électorale de 1936, le HF – dont l’organisation n’est pas achevée – conseille l’abstention. Aux élections parlementaires du 2 avril 1939, il récolte 45,2 pourcent des voix dans les trois Cantons. Si la proximité des dirigeants avec le national-socialisme est incontestable, la recherche insiste sur le caractère de ‘bassin collecteur’ pour les électeurs qui ne parvenaient pas faire le deuil de leur ‘ancienne’ patrie. Après l’annexion de mai 1940, le HF est intégré dans le NSDAP. Toutefois, ses anciens dirigeants n’obtiennent que rarement des fonctions importantes dans la nouvelle administration. 

Bibliographie

Mennicken, David. Die Heimattreue Front 1936-1940. Geschichte Der « Heim-Ins-Reich »-Bewegung in Eupen-Malmedy. Aix-la-Chapelle: AixPress, 2016.

Pabst, Klaus. “Eupen-Malmedy in Der Belgischen Regierungs- Und Parteienpolitik 1914-1940.” Zeitschrift Des Aachener Geschichtsvereins 76 (1964): 205–515.


Pour en savoir plus...