Belgique en guerre / Articles

Grandes agglomérations

Thème - Collaboration

Auteur : Wouters Nico (Institution : CegeSoma)

Sept opérations de fusion supprimant des communes périphériques urbanisées et les annexant à leur noyau urbain pour former une seule et unique entité.

Origine et contexte

Au cours de la première année d'Occupation, les Allemands et une partie de l'élite belge plaident pour une fusion des communes belges au nom de l'efficacité administrative.

Le premier projet d'unification est préparé localement à Anvers. Le comité des secrétaires générauxle bloque, parce qu'il se rend compte qu'il s'agit d'une réforme politique et donc illégale. Après sa nomination au poste de secrétaire général du ministère de l'Intérieur, Gerard Romsée, membre du Vlaams Nationaal Verbond (VNV), crée le Grand Anvers par arrêté du 15 septembre 1941. Le 17 octobre 1941, Hendrik Borginon, membre du VNV, est nommé Commissaire des grandes agglomérations. Sous sa direction sont successivement mis en place le Grand Gand (mai 1942), le Grand La Louvière (juin 1942), le Grand Charleroi (juillet 1942), le Grand Bruxelles (septembre 1942), le Grand Bruges (octobre 1942) et le Grand Liège (novembre 1942).

291953.jpg
Institution : CegeSoma
Droits d'auteur : Droits Réservés
Légende d'origine : Nous ne voulons pas du grand Bruxelles Nazi que preparent les traites Romsee et Borginon

Impact

KB_JB723_1942-01-01_01_000-00005
Institution : CegeSoma
Légende d'origine : Non légendée

L'impact concret diffère d'agglomération en agglomération. De façon générale, la nouvelle agglomération se retrouve à chaque fois placée sous la direction politique d'un collège des bourgmestre et échevins formé de collaborateurs. Il y a donc là un instrument important de prise du pouvoir pour Rex et le VNV. On maintient dans la plupart des cas la décentralisation administrative par le biais de districts. Un trait particulier caractérise le Grand Bruxelles. : la centralisation de la police municipale.

Le Grand Bruxelles et la fin

La création du Grand Bruxelles est un point de rupture. Pour la première fois, l'élite belge émet de vives protestations. C'est qu'il s'agit en l'occurrence de la capitale ; entre-temps, de surcroît, le contexte de l'Occupation a changé. Fin 1942, la justice belge déclare illégale la création du Grand Anvers. Une ordonnance allemande (26 janvier 1943) l'impose malgré tout, mais les nombreuses opérations de fusion encore projetées sont définitivement compromises.

Bibliographie

Wouters, Nico. De Führerstaat: Overheid En Collaboratie in België (1940-1944). Tielt: Lannoo, 2006

Wouters, Nico. “Groot-Brussel Tijdens WOII (1940-1944).” In De Brusselse Negentien Gemeenten En Het Brussels Model. Les Dix-Neuf Communes Bruxelloises et Le Modèle Bruxellois, edited by Els Witte, André Alen, and Hugues Dumont. Brussel: Larcier, 2003.

Wouters, Nico.Oorlogsburgemeesters 40/44: Lokaal Bestuur En Collaboratie in België. Tielt: Lannoo, 2004. 


Pour en savoir plus...

30427.jpg Articles Infiltration Wouters Nico
31047.jpg Articles Bourgmestres de guerre Wouters Nico
5825.jpg Articles Collaboration administrative Wouters Nico
283554 Articles Rex Conway Martin
260608.jpg Articles Vlaams Nationaal Verbond (VNV) De Wever Bruno