Belgique en guerre / Articles

Collaboration politique

Thème - Collaboration

Auteur : De Wever Bruno (Institution : UGent)

Activités qui soutiennent l'occupant dans le but d'exécuter ses projets politiques et/ou de réaliser des projets politiques propres. La collaboration politique s'incarne dans le Vlaams Nationaal Verbond (VNV), l'Algemene SS-Vlaanderen (ASSVL), la Duits-Vlaamse Arbeidsgemeenschap (DeVlag), Rex et un certain nombre de plus petites organisations.

Quel peuple dans quel État et qui est le chef ?

Le VNV veut l'indépendance de la Flandre dans une Europe germanique dirigée par l'Allemagne et, détenir la totalité du pouvoir en tant que parti unique, national-socialiste, flamand. Ce à quoi l'occupant fait obstacle en maintenant provisoirement en place l’État belge pour des raisons économiques et, d'autre part, en appuyant l'Algemene SS-Vlaanderen et la DeVlag qui entendent annexer la Flandre à l'Allemagne. En Belgique francophone, Léon Degrelle veut faire de la Belgique un État fasciste sous sa direction, jusqu'à ce qu'il se présente en 1943 comme le dirigeant d'une tendance pangermanique wallonne.

14983.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Aan het gemeentehuis te Vilvoorde. De Heer Borhé, nieuwe burgemeester van Vilvoorde trad op 21/6/1942 in functie. De optocht van de VNV groepen voor de burgemeester. [22/6/1942] [Frei gegeben durch zensur]

Le combat politique

14986.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Het Lentefeest ingericht door het VNV. Een algemeen zicht van de zaal. [20/4/1942] [Frei gegeben durch zensur]

Hitler laisse ouvert l'avenir politique de la Belgique, d'autant que le chef de l’État est toujours présent dans le pays occupé. Léopold III cherche à conclure un compromis avec l'Allemagne mais Hitler repousse ses offres. Il ordonne à l'administration occupante de favoriser les Flamands. Le VNV peut ainsi devenir le parti privilégié. Rex se voit contraint de jouer les seconds rôles jusqu'à ce que Degrelle réussisse à faire reconnaître les Wallons comme étant des Germains. En juillet 1944, Hitler fait de lui le chef du 'peuple wallon' et de Jef Van de Wiele (DeVlag) le chef du 'peuple flamand'. Le VNV est politiquement sur la touche.

La surenchère politique conduite à de nombreuses formes de collaboration

Fournir de la main-d’œuvre pour les activités de guerre et d'occupation est une façon de prouver sa loyauté envers l’occupant et, simultanément, de se tailler une base de pouvoir. Le recrutement de personnel pour les unités militaires, les unités de surveillance paramilitaires et divers services de contrôle administratif et économique se fait souvent via les partis collaborationnistes qui se livrent, dans leur souci de plaire à l'occupant, à une véritable surenchère. Outre l'adhésion à un groupement politique collaborationniste et/ou l'expression de positions ouvertement favorables à l'occupant, la collaboration politique peut donc prendre des formes variées ; administratives, culturelles, paramilitaires, militaires et policières.

Bibliographie

Van den Wijngaert, Mark, Bruno De Wever, Dirk Luyten, Fabrice Maerten, Patrick Nefors, Luc Vandeweyer, and Marnix Beyen. België Tijdens de Tweede Wereldoorlog. Antwerpen: Manteau, 2015.


Pour en savoir plus...

283554 Articles Rex Conway Martin
260608.jpg Articles Vlaams Nationaal Verbond (VNV) De Wever Bruno
274144.jpg Articles Duits-Vlaamse Arbeidsgemeenschap (DeVlag) De Wever Bruno