Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163
Des artistes belges en Allemagne
8365.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : L'académie des Beaux-Arts.
Légende Web : Cours de sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles pendant l’Occupation.
Au coeur de la Belgique occupée

Des artistes belges en Allemagne

Thème - Collaboration

Durant l'Occupation, divers artistes, Flamands et Wallons, se rendent en Allemagne.

Ces artistes ont-ils mis leurs talents au service de l’Allemagne nazie ? Pourquoi et comment ? Comment seront-ils jugés à la Libération ?

Auteur : Brulard Margot (Institution : CegeSoma)

Le 7 décembre 1940, 16 artistes flamands sont invités pour un voyage culturel en Allemagne. Neuf mois plus tard,  c’est au tour d’artistes wallons de partir à la découverte des trésors artistiques du IIIe Reich. Des expositions consacrées à l’art flamand puis wallon sont organisées en Allemagne après le voyage. Largement médiatisés, ces échanges culturels servent la propagande allemande. L’objectif ? Relayer une image positive du IIIe Reich, à la fois accueillant et raffiné mais aussi montrer les ressemblances artistiques et culturelles entre l’Allemagne, la Flandre et la Wallonie et donc justifier leur intégration dans une Europe allemande.

Ces artistes ont-ils mis leurs talents au service de l’Allemagne nazie ? Pourquoi et comment ? Comment seront-ils jugés à la Libération ?

L’art : un puissant vecteur de propagande

Pour l’Occupant, l’art est un instrument privilégié de propagande. Il est utilisé pour valoriser la grandeur et le raffinement de l’empire allemand. L’objectif est notamment d’effacer l’image négative de l’occupant auprès des populations occupées. 

8383.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Non légendée
Légende Web : Cours de sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles pendant l’Occupation.

Le domaine artistique occupe dès lors une place de prédilection dans la nouvelle politique culturelle. Cette dernière s’organise en deux temps : organisation d’expositions valorisant les artistes allemands et utilisation d’artistes locaux pour forger une politique d’adhésion culturelle. L’adhésion se fait sur base communautaire: la Flandre d’abord et la Wallonie ensuite.

La Flandre est ciblée en premier car ses liens historiques et culturels avec l’Allemagne sont plus évidents. Par la suite, le lien historique entre les villes du bord de Meuse et celles du Rhin est également mis en avant pour justifier le rapprochement entre la Wallonie et l’Allemagne. 

Tant au Nord qu’au Sud du pays, l’occupant  va utiliser le facteur identitaire pour s’imposer dans le domaine artistique. 

Facteur identitaire

L’art flamand, frère de l’art allemand 

Le rapprochement culturel entre l’Allemagne et la Flandre est très rapide : des rapports entre artistes et intellectuels existent déjà avant-guerre. Ces échanges sont facilités par le groupement national-socialiste DeVlag, créé par Jef Van de Wiele en 1936. La rencontre entre l’art flamand et allemand est présentée comme d’« heureuses retrouvailles » entre deux formes artistiques étroitement liées. L’Allemagne invite rapidement une délégation d’artistes flamands à venir visiter ses joyaux artistiques.  

164339
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : Journées culturelles de DeVlag. Concert de cloture et mot de cloture par le Dr. J. Van de Wiele. 29/8/43
Légende Web : Jef Van de Wiele, créateur et chef de la DeVlag le 29 aout 1943. Créée en 1936, la DeVlag est, à l’origine, une organisation culturelle prônant le rapprochement culturel avec l’Allemagne. Sous l’Occupation, elle se transforme en parti politique lié à la SS.
33342.jpg
Institution : CegeSoma
Droits d'auteur : Droits réservés
Légende d'origine : Flämische Künstler bei Reichsminister Dr. Goebbels.Auf Einladung von Reichsminister Dr. Goebbels weilen zurzeit flämische Künstler in Deutschland. Am 11.12.40 wurden sie von Dr. Goebbels in den Räumen des Reichsministeriums für Volksaufklärung und Propaganda empfangen. Im Namen der flämischen Künstler dankte der bekannte flämische Maler Albert Servaes dem Minister für die den Künstlern zuteil gewordene Einladung.
Légende Web : Rencontre entre Joseph Goebbels, ministre de la propagande allemande et Albert Servaes, chef de la délégation artistique flamande en visite dans le Reich. Ce voyage, organisé par la DeVlag en décembre 1940, est largement médiatisé par la propagande.

Sélectionnés par la Propaganda Abteilung en partenariat avec la DeVlag, 16 artistes partent le 7 décembre 1940, sous la conduite d’Albert Servaes. Parmi eux, des peintres, des sculpteurs ou encore des architectes. La plupart ont généralement une carrière jusqu’alors discrète. Quelques noms sont plus emblématiques : Albert Servaes, peintre expressionniste, Prosper De Troyer, représentant d’un courant futuriste avec un art abstrait et figuratif et Hubert Malfait, qui se revendique du « post expressionniste ». On retrouve également trois écrivains clairement pro-allemands : Ferdinand Vercnocke, Filip de Pillecyn et Jef Van de Wiele.  

Le programme est chargé. Le groupe est mené de villes en villes pour admirer les fastes de la culture allemande. À Munich, le groupe visite notamment la maison du Führer. Les ressemblances et les liens historiques entre la Flandre et l’Allemagne sont sans cesse évoqués. Le clou du voyage est, sans conteste, la rencontre avec Joseph Goebbels ; un honneur dont aucune autre délégation artistique étrangère n’a jusqu’alors été gratifiée.  

Le voyage est largement médiatisé. À leur retour, les participants les plus pro-germaniques (notamment Albert Servaeset Jef Van de Wiele) vantent l’hospitalité de l’Allemagne, son raffinement artistique et les  similitudes entre l’art allemand et l’art flamand.  

Du côté wallon : un challenge ?

L’idée d’une adhésion artistique de la Wallonie à l’Allemagne est plus complexe : l’influence française y prédomine et un passé commun avec l’Allemagne est plus difficile à légitimer. Pour réussir ce pari, les Allemands vont mobiliser les liens historiques et artistiques entre Liège et l’empire germanique.

 Depuis longtemps, une franche du mouvement wallon revendique l’existence d’une identité wallonne avec un art typiquement wallon. Dans leurs recherches, les Allemands démontrent les similitudes entre l’art mosan (courant artistique roman issu de la vallée de la Meuse) et l’art rhénan (courant artistique issu de la vallée du Rhin). L’occupant s’attire dès lors les sympathies d’une partie marginale du mouvement wallon: reconnaitre un art mosan, c’est aussi reconnaitre un art wallon. Tout comme en Flandre, l’occupant valorise l’aspect identitaire pour arriver à ses fins. 

En avril 1941, un organisme destiné à fédérer les artistes wallons et à faciliter les contacts avec l’Allemagne est créé : la communauté culturelle wallonne (CCW). À sa tête se trouve le sculpteur Georges Wasterlain. Cet ancien mineur se veut le représentant d’un art wallon social et industriel. Il est rejoint à la direction par l’écrivain et journaliste Pierre Hubermont.  

33454.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : [Frei gegeben durch zensur]
Légende Web : Ancien mineur, Georges Wasterlain se convertit à la sculpture. Son œuvre se caractérise par un grand réalisme social. Wasterlain voit l’occupation comme une opportunité artistique. Il devient une figure clé au sein de la Communauté culturelle wallonne.
10397.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : La communauté culturelle wallonne a organisé au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles une exposition d'Art Wallon.Un des membres de la Propagande prononçant le discours inaugural. [censure photographique]
Légende Web : Vernissage de l’exposition sur l’art wallon organisée par la Communauté culturelle wallonne (CCW) au Palais des Beaux-Arts en mai 1941. La CCW entend promouvoir l’art wallon. Elle organise diverses expositions, conférences et autres voyages en Allemagne.

Tout comme leurs homologues néerlandophones, dix artistes wallons sont invités en Allemagne pour une visite culturelle similaire. Parmi eux, les sculpteurs George Wasterlain et Raymond Scuvée de tendance néoclassique, le caricaturiste Jam ou encore le peintre Pierre Dequène représentant d’un courant réaliste social. Encore une fois, cet échange culturel reçoit une large couverture médiatique où se succèdent  éloges et discours sur les similitudes entre l’art wallon et l’art allemand.

Remerciements : les expositions

En remerciement de ce chaleureux accueil, les deux délégations organisent des expositions sur l’art flamand et l’art wallon en Allemagne.

“ Flämische Kunst der Gegenwart“  

L’exposition“ Flämische Kunst der Gegenwart“  est inaugurée le 12 janvier 1941 à Düsseldorf. 53 artistes y exposent mais on y retrouve seulement quelques grand noms de l’art flamand (Jozef Cantré, Valerius de Saedeleer, Hubert Malfait, Léon De Smet, Georges Minne, Albert Saverys, Albert Servaes, Albert Van Dyck et Antoine Vriens). Les peintures illustrent la Flandre à travers sa nature et sa population. Il est aujourd’hui difficile de savoir pourquoi et comment ces peintres se sont-ils laissé convaincre d’exposer en Allemagne. Les raisons oscillent mais il est certain que ces artistes ne sont pas tous des partisans du régime nazi. En Allemagne, le succès est au rendez-vous : la majorité des œuvres exposés trouvent acquéreur. D’autres expositions suivront pendant la guerre, comme à Berlin en mai 1941. 

Ces deux rétrospectives servent la propagande de l’occupant. L’art flamand y prouve la filiation naturelle existante entre la Flandre et l’Allemagne. 

La CCW organise également une exposition en Allemagne avec 35 artistes wallons. « Wallonische Kunst der Gegenwart » est inaugurée en février 1942 à Düsseldorf et sillonne ensuite  dans plusieurs villes. Il s’agit de la première rétrospective consacrée à l’art wallon à l’étranger. Lors de la première, plus de 41 toiles seront vendues. La CCW qualifie cette tournée de « triomphale ». 

10386.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Sipho
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : La communauté culturelle Wallonne a organisé au palais des Beaux-Arts à Bruxelles une exposition d'art wallon. Le vernissage de cette exposition a eu lieu ce mercredi 14.5.1941 15 heures. Les artistes wallons carolorégiens et liégeois ayant pris part à cette exposition. (censure photographique)
Légende Web : Vernissage de l’exposition sur l’art wallon organisée par la Communauté culturelle wallonne (CCW) au Palais des Beaux-Arts en mai 1941. La CCW œuvre pour un rapprochement culturel avec l’Allemagne afin de promouvoir l’art wallon.

A la Libération

Ces voyages et ces expositions ont, par leur large médiatisation, profondément marqué l’opinion publique belge. La volonté, d’abord tacite et plus clairement affichée, est de plaider, au travers des ressemblances artistiques entre Flandre, Wallonie et Allemagne, pour une intégration de la Belgique dans une Europe germanique. À la Libération se pose la question de la répression.

Tous les artistes ayant exposés en Allemagne sont-ils condamnables ? Peut-on juger un artiste uniquement sur base de sa participation à une exposition en pays ennemi ? Les motivations d’un tel choix sont parfois  complexes : contrainte, volonté de poursuivre sa carrière en temps de guerre, besoin d’argent, etc.  

Toutefois, les artistes flamands ou wallons ayant pris part au voyage font preuve d’un plus grand investissement dans la politique culturelle allemande. Un critère clé est utilisé par l’Auditorat pour évaluer le cas des artistes : l’artiste a-t-il délibérément choisi, par son activité artistique, de servir les objectifs politiques nazis ? 

Albert Servaes, par exemple, est condamné à mort :en vantant, par sa peinture, le rapprochement entre l’art allemand et l’art flamand, il a directement participé à la propagande autour de l’annexion de la Flandre au IIIe Reich. Parti en exil à la fin de la guerre, l’artiste est condamné par contumace. Il vit en Suisse le reste de sa vie. 

41371.jpg
Institution : CegeSoma
Collection : Actualit
Droits d'auteur : CegeSoma
Légende d'origine : La résurrection de l'abbaye D'Orval. De grandes fêtes auront lieu à l'abbaye d'Orval le 10 mai prochain pour la bénédiction abbatiale de Dom Marie-Albert Vander Cruyssen, le 53e abbé d'Orval. Photo: Deux des artistes qui ont travaillé à l'abbaye, M. Vaes, l'architecte, et monsieur Servaes, le peintre, travaillant au Chemin de Croix de la nouvelle église. 8.V.1936.
Légende Web : L’expressionniste Albert Servaes à l’abbaye d’Orval en 1936. Durant l’Occupation, Servaes collabore avec l’Allemagne nazie. À la Libération, il s’exile en Suisse.

Bibliographie

Devillez, Virginie. Le retour à l’ordre. Art et politique en Belgique. 1918-1945. Bruxelles: Labor- Dexia, 2003.


Pour en savoir plus...


Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163
8365.jpg Articles Collaboration artistique Devillez Virginie

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163
12260.jpg Articles Communauté culturelle wallonne Devillez Virginie

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163
33342.jpg Personnalités Albert Servaes Devillez Virginie

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163

Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/html/wm-admin/functions.php on line 163
7442.jpg Personnalités Georges Wasterlain Devillez Virginie